Il y a deux semaines, l’Olympique Lyonnais se tirait une balle dans le pied face au Zenit. Complètement amorphes dans la Gazprom Arena, les Gones s’étaient inclinés 2-0 contre la bande d’Artem Dzyuba. Une contre-performance qui relègue l’OL à la troisième place du Groupe G et oblige l’équipe de Rudi Garcia à battre le RB Leipzig lors de l’ultime journée. Grand absent en Russie, Memphis Depay avait fait son retour mardi dernier contre Lille (défaite 1-0). L’attaquant néerlandais qui avait marqué lors des quatre premières rencontres de Ligue des Champions semble avoir retrouvé ses meilleures sensations puisque vendredi, il avait inscrit un doublé lors de large victoire contre Nîmes (4-0). « Je fais de mon mieux pour l’équipe. Je veux être exemplaire en tant que capitaine. Chaque victoire apporte de la confiance aux joueurs. »

« On a fait un bon match vendredi soir. Le score était bon à Nîmes, c’était important de faire un grand match même si celui-ci était étrange avec les deux rouges assez rapidement, mais on est fort mentalement. Le scénario est bon pour la confiance même si ce sera un match d’un tout autre niveau. Tout le monde est prêt pour demain » a-t-il expliqué en conférence de presse en marge de ce match décisif contre le RB Leipzig. Installé en soutien de Moussa Dembélé, le nouveau capitaine de l’Olympique Lyonnais commence tout doucement à trouver une complémentarité avec le Français. Un poste qui ne lui est pas inconnu, mais dans lequel il n’a que très (trop) peu été utilisé depuis son arrivée à l’Olympique Lyonnais à l’hiver 2017.

Memphis Depay confiant sur ses capacités

« J’ai joué à ce poste à de nombreuses fois. Quand j’étais jeune, je jouais derrière l’attaquant avant d’aller sur l’aile. Je n’ai pas de problème pour prendre des responsabilités. Je me sens bien à ce poste. Il faut qu’on crée plus d’occasions au milieu. Je me sens bien, mais peu importe où le coach me place je donnerais le meilleur de moi-même pour l’équipe » a alors enchaîné le Batave. Pièce maîtresse des Gones cette saison, l’ancien joueur du PSV Eindhoven compte 11 buts en 15 matches, mais a surtout inscrit plus de la moitié des buts de son équipe en Ligue des Champions (4 sur 7). Une dépendance qui n’inquiète par Rudi Garcia. « Toutes les équipes qui ont des joueurs de la qualité de Memphis, des joueurs qui font des différences, qui font des passes décisives, marquent des buts, sont dépendants de leur joueur. Mais il n’y a pas que lui » a tenu à souligner le technicien français. Au cœur du projet rhodanien depuis notamment le départ de Nabil Fekir pour le Real Betis Balompié, le natif de Moordrecht a reconnu qu’il avait actuellement de très bonnes sensations.

Bien plus intégré dans la confection du jeu, l’international oranje estime qu’il peut néanmoins faire encore mieux : « j’essaye de tout faire pour l’équipe. J’essaye d’être le meilleur. Je ne dis pas que je suis le meilleur, mais j’essaye de montrer le meilleur de moi-même pendant les entraînements, la façon dont je travaille. J’essaye de ne pas perdre espoir en mes capacités, j’ai toujours cru que c’était possible et j’ai encore beaucoup de choses à accomplir. Je pense que je peux encore m’améliorer, mais je pense que je suis très en forme sur cette saison et que ça se passe très bien dans l’équipe. Que l’équipe s’adapte bien (à moi ndlr). Ils savent comment se déplacer, me trouver et jouer les ballons pour moi. Toutes les choses-là vont faire de moi un meilleur joueur et je pense que l’équipe me cherche dans une certaine position et c’est quelque chose qui me rend heureux. » Pour surmonter l’obstacle Leipzig, Lyon devra sans aucun doute compter sur un très bon Memphis Depay. D’ailleurs c’était lui qui avait ouvert le score lors du match aller. Rendez-vous demain à 21h.