Gagner, un point c’est tout. Pour se qualifier pour la Ligue des Champions, et même obtenir la première place du groupe, la victoire sera indispensable au Groupama Stadium face au RB Leipzig, pour l’instant leader du groupe avec 10 points. L’Olympique Lyonnais avait su créer la sensation en allant s’imposer en Allemagne lors du match aller (2-0), profitant pleinement ce soir-là du manque d’efficacité des attaquants adverses. C’était alors encore Sylvinho sur le banc de touche et le nouvel entraîneur Rudi Garcia a cherché à renforcer la solidité de sa défense.

Pour ce match décisif, elle devrait être composée du duo Denayer-Andersen, qui a bien fonctionné à Nîmes (mais le match a été rendu plus simple par les deux expulsions nîmoises). Si Rafael est dans le groupe malgré le coup reçu aux Costières vendredi soir, c’est Tete qui devrait débuter à droite et Marçal à gauche. On retrouvera bien évidemment Anthony Lopes dans les buts.

Qui pour jouer à droite ?

Dans l’entrejeu, Lucas Tousart devrait retrouver sa place aux côtés de Thiago Mendes. Il faudra un socle défensif solide pour contrer la furie offensive du RB Leipzig. Pour animer son secteur offensif, Rudi Garcia pourra s’appuyer sur ses deux meilleurs éléments, Houssem Aouar dans le couloir gauche, et Memphis Depay en soutien de Moussa Dembélé. L’incertitude concerne le poste de milieu offensif droit, qui se joue entre Cornet, Reine-Adelaïde et Traoré. Le premier apporte plus de garanties défensives, le deuxième semble avoir une longueur d’avance et le troisième s’est montré convaincant à Nîmes...

Côté allemand, il y a beaucoup d’absences en défense. Gulasci devrait garder les buts, avec devant lui une charnière Upamecano-Klostermann. Ce dernier peut dépanner dans l’axe, alors qu’il évolue plus naturellement en tant que latéral droit. L’ancien Montpelliérain Nordi Mukiele jouerait donc à droite, Halstenberg, international allemand, étant à gauche. Dans l’entrejeu, on devrait retrouver le duo Demme-Lainer, avec Forsberg à gauche et Sabitzer à droite. C’est ce qu’annonce le journal Kicker, mais l’entraîneur Julian Nagelsmann a prévenu qu’il allait aussi faire tourner pour donner du temps de jeu à certains éléments moins utilisés. Kicker annonce un duo Werner-Schick en pointe, ce qui laisserait Poulsen et Nkunku sur le banc de touche.