Courtisé par les plus grands clubs européens

Arrivé dans un relatif anonymat, Gabriel Martinelli (19 ans) était la première recrue du mercato estival d’Arsenal l’été dernier. Le jeune brésilien était recruté par les Gunners en provenance de l’Ituano Futebol Clube (État de São Paulo). Et les Londoniens ont réalisé un sacré coup avec l’attaquant puisqu’il était courtisé par beaucoup de clubs en Europe et dans le monde. Mais l’équipe d’Unai Emery a raflé la mise à coût réduit puisqu’il était transféré pour les cinq prochaines saisons contre un peu moins de 7 M€. Et depuis son arrivée, l’attaquant ne cesse d’impressionner. De quoi donner quelques regrets à certains clubs.

Il a passé plusieurs tests avec Manchester United

Des regrets, Manchester United peut en nourrir avec ce joueur. En effet, Martinelli n’est pas un inconnu pour les cadors de Premier League. Entre 2015 et 2017, le Brésilien avait plusieurs fois passé des tests avec les Red Devils. Mais les pensionnaires de Carrington n’avaient pas été convaincus par les quatre essais passés par le joueur durant cette période et ils n’avaient pas retenu celui qui a démarré le football dans les catégories de jeunes de Futsal des Corinthians. Le joueur garde, tout de même, d’excellents souvenirs de ses moments passés avec les joueurs mancuniens comme il le confiait en septembre dernier après la rencontre face à Nottingham Forest. « J’ai même demandé à prendre des photos avec Patrice Evra, Marouane Fellaini et d’autres joueurs, se rappelle-t-il. Paul Pogba savait que j’étais brésilien et m’a demandé si j’allais bien et où je jouais. »

Plus jeune joueur des cinq grands championnats à marquer à chacune de ses apparitions

Auteur d’un doublé lors du huitième de finale de Carabao Cup, mercredi contre Liverpool (5-5, 6-5 tab), les statistiques du jeune attaquant sont impressionnantes. Depuis ses débuts avec les Gunners, il est le plus jeune joueur des cinq grands championnats à avoir marqué lors de chacune de ses apparitions. Avec 7 buts en 7 rencontres toutes compétitions confondues, celui qui dispose aussi de la nationalité italienne grâce à son père s’affirme comme un véritable renard des surfaces. Contre Nottingham Forest en Carabao Cup (5-0), il est, par ailleurs, devenu le plus jeune joueur d’Arsenal à inscrire un pion pour sa première titularisation, dépassant un certain Alex Oxlade-Chamberlain, lui aussi buteur mais pour Liverpool, mercredi soir (5-5, 5-4 tab). Des performances rares qui traduisent la confiance engrangée par le Brésilien depuis son arrivée outre-Manche.

Plus jeune joueur d’Arsenal à mettre un doublé en Coupe d’Europe

Face au Standard de Liège en Europa League, le 3 octobre dernier (4-0), Martinelli effectuait ses grands débuts en Coupe d’Europe. Et l’attaquant a vite marqué les esprits en s’offrant un doublé pour sa première titularisation dans la compétition. À 18 ans et 107 jours, le Brésilien devenait ainsi le plus jeune joueur d’Arsenal à inscrire deux buts sur la scène européenne. Une prestation qui avait été encensée par Unai Emery, son entraîneur. « La première chose à laquelle il pense, c’est d’aider l’équipe. Il a été parfait durant la pré-saison, il a toujours été avec nous. Je lui ai parlé pour lui dire de rester calme. Quand les opportunités se présenteront et qu’il aura toujours cette faim, il fera de bonnes choses, expliquait le technicien espagnol en conférence de presse. Son activité est impressionnante. Il préfère jouer ailier gauche. Je l’utilise comme attaquant parce qu’il a évolué à ce poste au Brésil. »

Un modèle nommé Cristiano Ronaldo

Depuis plus de 15 ans, Cristiano Ronaldo (34 ans) ne cesse de battre les records du football mondial avec des performances hors du commun. Et comme souvent, le Portugais est une source d’inspiration pour les plus jeunes joueurs. C’est le cas pour Gabriel Martinelli qui veut s’inspirer de la force de travail du joueur de la Juventus comme il l’avait confié lors de sa signature à Arsenal : « Cristiano Ronaldo est un joueur qui travaille dur. Il cherche toujours à passer au niveau supérieur et à se battre pour remporter des trophées et récompenses individuelles. Je m’inspire de CR7, Lionel Messi et Neymar car ce sont des joueurs qui peuvent bouleverser des matchs et sont très professionnels. » Pour le moment, ses débuts lui permettent de voir plus haut et pourquoi pas venir apporter de la concurrence à l’attaque des Gunners. Si Martinelli continue comme ça, il fera, à coup sûr, parler de lui dans les années à venir !