« La situation de Tévez ne peut pas durer trop longtemps. Nous devons arriver à la conclusion rapidement. Nous attendons une réponse rapide de Carlos ». Comme Giuseppe Marotta ne cessait de le répéter depuis la fin de saison, la Juventus était accrochée à la décision de Carlos Tévez de poursuivre ou non son aventure italienne. Ces derniers jours, l’Argentin a tranché, et signalé à ses dirigeants qu’il voulait rejoindre Boca. Message reçu cinq sur cinq par les Bianconeri, qui ont dès lors accéléré sur leur piste prioritaire de remplacement, à savoir Mario Mandzukic.

Sur la sortie à l’Atlético Madrid malgré une campagne espagnole honorable - 12 buts en 28 apparitions de Liga -, l’avant-centre a vite été contacté par la Vieille Dame, trouvant rapidement un accord sur la base d’un contrat de quatre saisons à 3,5 M€ annuels. Après en avoir fait de même avec les Colchoneros, a qui il a offert 19 M€, la Juve a donc bouclé l’opération, rendue officielle aujourd’hui.

« La Juventus indique avoir trouvé un accord avec l’Atlético Madrid pour l’acquisition à titre définitif des droits sportifs du joueur Mario Mandzukic en échange d’une somme de 19 M€ payable en trois fois : 7 M€ au 1er août 2015, 6 M€ au 1er août 2016 et 6 M€ au 1er août 2017. La Juventus a signé avec le joueur un contrat de quatre ans », peut-on lire sur le communiqué. Après Dybala, la Juventus s’offre donc un nouveau joueur de poids en attaque, arrivée qui ne fait que sceller les destins des Llorente et Tévez, dont les transferts sont attendus. Successeur de l’Apache, qu’il devra faire oublier dans un style bien différent, Mandzukic sera sans nul doute attendu au tournant.