L’aventure de Steven Nzonzi (31 ans) à Galatasaray basculait le 13 décembre dernier. Le club turc publiait en effet un communiqué annonçant la mise à l’écart du milieu de terrain. Ce dernier évoquait alors « une suspension disciplinaire pour son comportement lors de la dernière séance d’entraînement ». Depuis, l’international français n’a plus porté le maillot de la formation stambouliote.

Après quinze rencontres disputées toutes compétitions confondues, tout s’est donc arrêté brutalement pour le principal protagoniste quelques jours après l’élimination de Galatasaray de toutes compétitions européennes. Sans aucune explication, le joueur qui appartient encore à l’AS Roma est mis au placard. Il n’en fallait pas plus pour défrayer la chronique en Turquie. Certains médias révèlent même que l’ancien Sévillan aurait vivement critiqué ses partenaires... Une version formellement démentie par son entourage.

Steven Nzonzi plaît beaucoup en Angleterre et en Espagne

Depuis cette sanction surprenante prononcée à son encontre, le natif de Colombes continue de s’entraîner et ne s’interdit rien pour son avenir. Récemment, nous vous révélions que deux clubs chinois se sont manifestés auprès de la Roma pour accueillir le Français. Mais ces deux formations ne sont pas les seules à courtiser le champion du monde 2018. Selon nos informations, plusieurs formations anglaises et espagnoles, dont le Celta de Vigo, ont déjà pris la température pour connaître les intentions de l’international tricolore cet hiver.

Sa cote de popularité en Premier League et en Liga ne se dément pas. Régulièrement cité du côté de l’Olympique Lyonnais, le club rhodanien a érigé en priorité les arrivées d’un latéral gauche et d’un attaquant. Pour le moment, l’OL n’a entamé aucune démarche officielle auprès des différents protagonistes pour une éventuelle arrivée de Steven Nzonzi dans le Rhône cet hiver. Plus que jamais, tout reste ouvert lors de ce mercato d’hiver pour le milieu français...