Olivier Giroud savoure son entrée dans la légende de l'équipe de France

Auteur d'un doublé face à l'Australie, qui lui permet d'égaler le record de Thierry Henry et ses 51 buts, Olivier Giroud entre un peu plus dans l'histoire du football français.

Didier Deschamps félicite Giroud
Didier Deschamps félicite Giroud ©Maxppp
La suite après cette publicité

Déjà champion du monde en 2018, Olivier Giroud est un peu plus entré dans le panthéon du football français ce soir. Auteur d'un doublé face à l'Australie (4-1) ce soir pour ce départ en Coupe du Monde, l'attaquant a inscrit ses 50e et 51e en équipe de France. Il rejoint un certain Thierry Henry au sommet des meilleurs buteurs de l'histoire de la sélection, et pourrait bien le dépasser durant ce Mondial qatari, pour s'adjuger seul ce trône.

«Sur le plan personnel, je ne pouvais espérer mieux, a assuré le héros du soir en zone mixte. C’est une grande fierté. Je ne compte pas m’arrêter là dans la compétition et aider l’équipe à réaliser notre objectif, toujours en prenant les matchs les uns après les autres, monter en puissance et donner le meilleur de soi-même.» Du haut de ses 115 sélections, l'avant-centre de 36 ans en a encore sous le pied pour le reste de la compétition, même s'il s'est fait une petite frayeur sur son second but.

Giroud : «On aurait pu marquer plus de buts»

«Oui, ému et mal au cou aussi, car je prends le genou de mon adversaire, mais Grizi m'a dit que je n'avais rien. J’ai remercié Kyky (Mbappé) aussi qui m’a fait une super passe décisive. J’ai essayé de bien finir les actions de mes partenaires. On aurait pu marquer plus de buts, mais on est très content, c’est bien pour la suite. On va bien se reposer maintenant et direction le Danemark.» Une équipe qui lui a déjà réussi dans son passé en Bleu, même si ça remonte un peu (2015).

«Ils (les records) sont faits pour être battus, certains sont plus difficiles que d'autres. Celui d'Henry semblait inaccessible, il est égalé par Giroud et Mbappé aura la possibilité de le battre aussi», félicite Didier Deschamps sur beIN Sports. Désormais seul titulaire dans ce groupe France en attaque où Karim Benzema a dû déclarer forfait avant même la compétition, le Milanais a désormais des objectifs collectifs dans son viseur. Une seconde Coupe du Monde à soulever le ferait entrer encore un peu plus dans la légende de l'équipe de France.

Plus d'infos

Commentaires