Allemagne, Euro 2024 : Julian Nagelsmann justifie ses choix forts

Par Victor Garlan
4 min.
Julian Nagelsmann après Autriche-Allemagne  @Maxppp

Après avoir annoncé la liste des joueurs qui disputeront l’Euro 2024 cet été, Julian Nagelsmann a justifié l’absence de certains cadres tels que Leon Goretzka ou encore Mats Hummels devant la presse.

La Mannschaft se dévoile. Dans quelques semaines, Julian Nagelsmann s’attaquera au plus grand défi de sa très jeune carrière : réconcilier le public allemand avec une équipe d’Allemagne en quête de revanche après des échecs cuisants aussi bien sur la scène continentale que mondiale, et en refaire une machine de guerre crainte de tous à l’occasion de l’Euro 2024 qui se disputera à domicile à partir du 14 juin prochain. Ce jeudi, le sélectionneur allemand a communiqué, via la chaîne YouTube de la Fédération allemande de football, la liste des joueurs qui l’accompagneront dans sa mission. Au regard des 27 noms sélectionnés, l’ancien entraîneur du Bayern Munich et du RB Leipzig a tranché dans le vif en effectuant de nouveaux choix forts qui risquent de faire couler beaucoup d’encre à l’avenir.

La suite après cette publicité

Si les tauliers que sont Toni Kroos, Ilkay Gündogan, Joshua Kimmich et Thomas Müller sont bien présents, de nombreuses grandes figures du football allemand manquent à l’appel. Tandis que Niklas Süle et Timo Werner n’ont pas été retenus pour des raisons strictement sportives, en délicatesse avec leurs clubs respectifs, ce n’est pas le cas de Serge Gnabry. Victime d’une déchirure musculaire face au Real Madrid en demi-finale de Ligue des Champions, l’ailier du Bayern Munich, annoncé forfait pour le reste de la saison, a été contraint de faire une croix sur le tournoi européen. Outre ces trois cas, ce sont essentiellement les absences de Mats Hummels et Leon Goretzka qui interpellent, eux qui n’avaient déjà pas pris part au denier rassemblement de mars. Auteur d’une saison 2023-2024 époustouflante avec le Borussia Dortmund, le champion du monde 2014 a finalement été laissé sur la touche au profit de Robin Koch. Un véritable coup dur pour le défenseur de 35 ans aux 78 sélections avec la Mannschaft qui voit la dernière opportunité de disputer une compétition avec la sélection nationale partir en fumée.

À lire Euro 2024 : les joueurs croates vont rencontrer le Pape François

Sans Hummels et Goretzka mais avec 4 gardiens !

Même son de cloche en ce qui concerne son ex-coéquipier au Bayern Munich. Pierre angulaire du milieu de terrain bavarois et international de longue date (57 sélections, 14 buts), Leon Goretzka restera à quai, remplacé par l’insouciant Aleksandar Pavlovic, révélation de la saison chez les champions d’Allemagne 2023. Devant les journalistes, Julian Nagelsmann a évoqué la non-présence des deux hommes : «J’ai eu des conversations plus longues avec eux deux. Vous êtes déçu, c’est compréhensible. Ces conversations, en tant qu’entraîneur, ce n’est jamais sympa. Je n’aime pas faire ça. Vous aimeriez emmener tout le monde avec vous. En fin de compte, en tant qu’entraîneur-chef, je dois prendre une décision dans l’intérêt de l’équipe. Ils ont tout mis en œuvre pour y être. J’ai essayé d’expliquer pourquoi ils n’étaient pas inclus. On comprend qu’ils soient tristes. Ce n’était pas de mauvaises conversations, mais bien sûr, il y a des conversations plus agréables dans la vie.»

La suite après cette publicité

Avant d’éclairer le fond de sa pensée et la manière avec laquelle il a procédé pour constituer son équipe : «En tant qu’entraîneur, vous devez essayer de rassembler les 26 traits de caractère les plus appropriés. Nous pensons que les joueurs remplissent au mieux le rôle qui leur a été défini. Dans certains cas, nous avons fait preuve d’audace. Les décisions prises en mars ont commencé à prendre effet au cours des 10 jours que nous avons passés ensemble à l’époque. Nous avons également fait évaluer l’ambiance de travail par d’autres employés, des personnes qui sont là depuis longtemps et leurs retours ont montré que c’était la meilleure ambiance de travail possible.» Artisans du parcours exceptionnel du Borussia Dortmund sur la scène européenne, Julian Brandt et Karim Adeyemi ne disputeront pas non plus l’Euro 2024. Seul Nico Schlotterbeck, suspendu avec la Mannschaft lors de la trêve internationale de mars, est parvenu à s’attirer à temps les faveurs de son sélectionneur. «Nico (Schlotterbeck ndlr) s’est beaucoup stabilisé récemment. C’est aussi un joueur qui sera important pour l’équipe à l’avenir. Nous avons eu une très bonne conversation», indiquait à ce titre l’ex-manager du Rekordmeister.

Autre fait surprenant qui saute aux yeux, cette liste est composée de 27 joueurs avec 4 gardiens de but à son bord. Dans la mesure où le comité exécutif de l’UEFA a récemment autorisé les sélections à élargir leur groupe à 26 joueurs, Julian Nagelsmann sera contraint d’enlever un nom d’ici le 7 juin, date à laquelle les listes officielles doivent être remises à l’instance dirigeante européenne. Et ce ne sera pas un gardien à en croire le natif de Landsberg am Lech qui a bel et bien confirmé que Marc-André ter Stegen, Oliver Baumann et Alexander Nübel, prêté par le Bayern Munich à Stuttgart et appelé à la rescousse pour pallier le forfait de Bernd Leno, accompagneront Manuel Neuer en Allemagne. En d’autres termes, cette liste est amenée à évoluer dans les jours à venir en fonction de l’état de santé des joueurs. Pour rappel, la Mannschaft débutera son tournoi le 14 juin à Munich contre l’Ecosse avant d’affronter la Hongrie cinq jours plus tard à Stuttgart puis de se mesurer à la Suisse à Francfort, le 23 juin.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité