Besiktas annonce des négociations très avancées avec José Mourinho

Par Samuel Zemour
2 min.
José Mourinho @Maxppp

Sans club depuis son éviction de l’AS Roma en janvier dernier, José Mourinho est tout proche de rebondir en Turquie, au Besiktas.

José Mourinho est sur le point de rebondir. Quelques mois après son éviction de l’AS Roma en janvier dernier, après une défaite contre l’AC Milan (1-3), où il aura notamment remporté une Ligue Europa Conference en 2022, le manager portugais était à la recherche d’une nouvelle opportunité. «Je n’ai pas de club, je suis libre, mais je veux travailler, l’été prochain, je veux travailler. Un retour au Portugal ? Le football est ma vie, je peux entraîner n’importe où», avait-il confié récemment à propos de son avenir.

La suite après cette publicité

Et depuis, peu de clubs ont réellement avancé sur le manager de 61 ans. Annoncé du côté de Benfica, puis sondé pour un retour en Premier League, le Special One ne semblait pas avoir trouvé un projet qui l’intéressait. Mais récemment, son nom était sorti du côté de la Turquie, où le Fenerbahçe avait émis un intérêt. Aziz Yıldırım, qui se présente à nouveau à la présidence de Fenerbahçe, avait fait des déclarations étonnantes où il expliquait être en contact avec le manager portugais, en lui promettant de belles recrues.

À lire Un coach et un club surprenant veulent sauver João Félix

José Mourinho «a accueilli favorablement notre offre»

Mais ce samedi, deuxième président de Beşiktaş, Hüseyin Yücel, a contre-attaqué. «Il y a environ un mois, j’ai rencontré José Mourinho à Istanbul et il a accueilli favorablement notre offre. Je lui ai dit que je voulais le voir à Beşiktaş. J’ai dit qu’il convenait à l’alchimie de Beşiktaş. José Mourinho a dit qu’il ferait une évaluation après l’offre, qu’il suivrait Beşiktaş et reviendrait vers nous, Mourinho a répondu après un certain temps et a déclaré qu’il aimerait qu’on se revoit en Italie la semaine prochaine», a-t-il assuré, via Sporx.

La suite après cette publicité

«En tant que Beşiktaş, nous avons répondu aux attentes économiques de Mourinho. Nous travaillons spécifiquement sur les sponsorings. Nous sommes prêts à répondre à ses demandes salariales. Nous évaluerons le dossier Mourinho au sein du conseil d’administration. Nous aurons une dernière réunion en Italie la semaine prochaine. Si nous parvenons à un accord avec Mourinho, nous lui recommanderons d’inclure Ricardo Quaresma dans l’équipe», a ajouté l’homme fort du 5e du Championnat de Turquie. Besiktas semble donc avoir un coup d’avance sur son concurrent, mais une chose semble sûre, la Turquie se précise pour le Special One.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité