FC Barcelone-Benfica : le Portugal hallucine devant l'incroyable raté d'Haris Seferovic

Hier soir, Benfica a tenu le FC Barcelone en échec au Camp Nou (0-0). Mais les Lisboètes auraient dû l'emporter si Haris Seferovic n'avait pas signé l'un des plus gros ratés de l'année.

Haris Seferovic sonné après son raté face au Barça
Haris Seferovic sonné après son raté face au Barça ©Maxppp
La suite après cette publicité

Celle-là, Haris Seferovic (29 ans) va s’en souvenir pendant un petit moment. Alors que Benfica tenait le point du match nul sur la pelouse du FC Barcelone, l’attaquant suisse des Aguias a eu la balle de la victoire au bout du pied. Sur un contre portugais lors du temps additionnel de la rencontre (90e+4), l’Helvète a parfaitement été mis sur orbite. S’en est suivi un piqué de grande classe pour éliminer Marc-André Ter Stegen, avant l’inattendu.

Seul face au but, Seferovic n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond des filets et plomber encore plus un Barça loin d’être qualifié. Mais non. Le Suisse a réussi à rater le cadre. Un moment terrible pour celui qui sortait d’une saison 2020/2021 de très haut vol (22 buts inscrits en 31 matches de Liga Bwin) ponctuée notamment par un doublé face aux Bleus en huitième de finale de l’Euro.

Jorge Jesus n’a jamais vu ça

Un raté incroyable qui a forcément fait les gros titres de la presse lusitanienne. « Incroyable raté durant le temps additionnel. Seferovic met Jesus à genou » (Record). « Seferovic gâche un final heureux. Le Suisse avait le but de la victoire dans ses pieds, mais il s’est raté de manière incroyable et même Jesus a fini à genou » (O Jogo). Quant à A Bola, le journal parle aussi d’un « gâchis ». Mais la réaction la plus spectaculaire a sans doute été celle de l’entraîneur Jorge Jesus.

« Aujourd’hui (hier), Benfica a été une équipe très forte sur le plan défensif. C’est vrai que durant 94 minutes, Barcelone a eu une ou deux occasions de but. Mais ils n’en ont pas eu d’aussi flagrantes que les nôtres. À la 94e minute, sans gardien dans les buts… Je suis entraîneur depuis 30 ans et je n’ai jamais vu une chose pareille dans ma vie et malheureusement, ça m’est arrivé à moi et à Benfica. Je suis entraîneur depuis tant d’années et aucun de mes joueurs n’a raté une occasion comme celle-ci. C’était presque impossible (à rater), mais le football nous réserve ce genre de surprise… » Et il s'en souviendra...

Plus d'infos

Commentaires