Ligue 1 : l'OM déroule face à Reims dans un Vélodrome en fusion

Nuno Tavares buteur avec l'OM.
Nuno Tavares buteur avec l'OM. ©Maxppp

L'Olympique de Marseille lançait officiellement sa saison de Ligue 1 avec la réception Reims ce dimanche soir. Dans un stade Vélodrome en fusion, l'OM débutait enfin son année après des semaines agitées en interne notamment avec l'entraîneur Igor Tudor. Cette tension se faisait d'ailleurs immédiatement ressentir puisque le technicien croate était conspué à l'annonce de son nom lors des compositions. Sans doute aussi parce qu'il avait décidé de mettre sur le banc le chouchou Dimitri Payet. Cengiz Under le remplaçait sur le front de l'attaque alors que Clauss et Nuno Tavares commençaient la rencontre. Après une préparation qu'on pourrait presque qualifier de ratée, les Olympiens montraient un visage totalement différent dans les premières minutes. Peut-être aussi grâce à des supporters enflammés. Après quelques minutes de jeu, Cengiz Under, en jambes, se procurait la première occasion. Le Turc enchaînait les appels et les dribbles en faisant des différences. L'OM finissait logiquement par ouvrir le score dans cette rencontre d'ailleurs. Après un centre tendu de Jonathan Clauss, le défenseur rémois Wout Faes envoyait le cuir dans son propre but (13e). De quoi donner encore plus confiance aux Marseillais qui ne passaient pas loin du break. Cengiz Under (17e) puis Valentin Rongier (25e) voyaient leur frappe toucher les poteaux.

La suite après cette publicité

Ultra dominateur, l'OM faisait le break juste avant la pause grâce à une recrue. Après un très bon appel sur le couloir gauche, Nuno Tavares surprenait son monde en repiquant dans l'axe sur son pied droit et envoyait une frappe précise dans le petit filet opposé. Imparable pour un Patrick Pentz impuissant (45e+2). Le Portugais, très actif, ne passait pas loin d'offrir un but à Luis Suarez qui venait juste d'entrer en jeu. L'attaquant colombien ne tardait pas à se montrer dans ce match puisque seulement 10 minutes après son entrée, il y allait de son but en profitant d'un cafouillage dans la défense (3-0, 73e). Un but qui entraînait un relâchement des Marseillais dont profitait Reims. Le jeune attaquant Balogun, prêté par Arsenal, plaçait une tête imparable (1-3, 83e). Malgré une fin de match moins maîtrisée, Luis Suarez parvenait tout de même à claquer un doublé (90e+3). L'OM prend les trois points et lance parfaitement sa saison.

Plus d'infos

Commentaires