Énorme malaise entre le FC Barcelone et Allen Obando !

Par Josué Cassé
2 min.
Allen Obando, la jeune pépite équatorienne @Maxppp

Cité avec insistance du côté du FC Barcelone, Allen Obando se retrouve au coeur d’un gros malaise…

«Si tu veux un conseil, oublie que t’as aucune chance. On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher». Célèbre réplique du septième art français, cette dernière résonne avec force au moment d’évoquer le dossier Allen Obando. Annoncé dans le viseur du FC Barcelone, le jeune attaquant équatorien - qui a déjà disputé 9 rencontres avec l’équipe première du SC Barcelona (1 but, 2 passes décisives) - semblait à un pas de poser ses valises en Catalogne au regard des récentes déclarations d’Antonio Álvarez, candidat à la présidence du Barcelona SC, club actuel de la pépite sud-américaine.

La suite après cette publicité

«Cette équipe (le FC Barcelone, ndlr) est derrière Allen et moi depuis de nombreux mois. Ils m’ont demandé de venir le 12 de ce mois, mais je n’ai pas pu le faire parce que je ne voulais pas laisser l’équipe seule, car c’est une famille. Je ne suis pas parti et les gens du Barça m’ont demandé de venir et m’ont dit qu’ils me donneraient jusqu’à vendredi. Vendredi, le vice-président de Barcelone, José Luis Nogales, est allé avec Carlos Obando, le père d’Allen, au match Barça-Rayo Vallecano. Je n’y suis pas allé à cause du match à Cumbayá, puis j’ai voyagé», avait notamment lancé le dirigeant sur Radio Sucre avant de confier que les négociations avec le Barça pour conclure la signature du prodige de 17 ans étaient très avancées.

À lire Le sale coup que compte jouer Chelsea au FC Barcelone

Le Barça nie des négociations avancées !

«Je suis allé au Barça et j’ai parlé aux directeurs de Barcelone. Nous avons passé environ trois heures à visiter les installations, le centre de haute performance et la Johan Cruyff Arena. J’ai parlé avec Rafa Yuste, le premier vice-président de Barcelone. Je n’ai pas parlé à Laporta parce qu’il avait un problème de santé. Nous avons parlé et rencontré Deco, le directeur sportif du club». Des propos sans équivoque confirmant la tendance selon laquelle le Barça serait bel et bien en passe de doubler le PSG ou encore l’AS Monaco, deux écuries également attirées par l’une des plus belles promesses du football sud-américain.

La suite après cette publicité

Oui mais voilà, selon les dernières informations de Sport, la donne semble bien différente. En effet, les Culers ont été très surpris et déçus par les déclarations d’Antonio Álvarez. Si le joueur a toujours été suivi par la direction sportive du club catalan, ce dernier nie, en revanche, le fait que les négociations pour la signature de l’attaquant soient sur le point d’aboutir. Pire encore, le Barça se sent, aujourd’hui, utilisé par l’entourage du footballeur équatorien, doutant même d’une possible offre du PSG pour le principal concerné. Coup de poker d’Antonio Álvarez ou communication habile du Barça ? Une chose est sûre, le feuilleton Allen Obando est loin d’être terminé !

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité