Coronavirus : la FIFPro apporte son soutien à Troy Deeney

Les joueurs de Watford célèbrent un but
Les joueurs de Watford célèbrent un but ©Maxppp

La reprise des entraînements en Angleterre fait débat. De l'autre côté de la Manche, certains joueurs ont en effet refusé de reprendre le chemin de l'entraînement, comme par exemple l'attaquant de Watford Troy Deeney. «On est censés revenir cette semaine. J'ai dit que je n'irai pas. Mon fils a 5 mois et il a des difficultés respiratoires. Je ne veux pas rentrer à la maison et le mettre en danger», avait notamment déclaré ce dernier. Mais l'avant-centre de 31 ans et les autres footballeurs dans le même cas peuvent compter sur un soutien de taille.

Jonas Baer-Hoffmann, le patron de la FIFPro (Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels), a apporté son soutien lors d'une visioconférence, expliquant notamment que Troy Deenay est « un joueur qui a des préoccupations très légitimes et veut protéger sa famille. » Mais l'homme fort du syndicat des joueurs ne s'est pas arrêté là. «L'idée que quelqu'un puisse être puni durant une pandémie pour avoir tenté de protéger la santé de sa famille est inhumaine et inacceptable», a-t-il également lâché.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires