Euro 2024 : le XI type de la deuxième journée de la phase de groupes

Par Aurélien Macedo
2 min.
Williams, Musiala et Bernardo Silva @Maxppp

Hier, la deuxième journée de la phase de groupes de l’Euro 2024 s’est achevée. Alors qu’on va avoir le droit à la dernière journée à partir de ce soir, nous avons réalisé un onze type des joueurs qui ont brillé sur ces derniers matches.

Après la victoire hier de la Belgique contre la Roumanie (2-0), la deuxième journée de la phase de poules de l’Euro s’est achevée. L’occasion de valoriser les joueurs qui ont su se distinguer sur ces derniers jours. Ainsi, on retrouve dans les cages le portier de la Géorgie Giorgi Mamardashvili qui a permis à son équipe de glaner son tout premier moins dans un Euro face à la Tchéquie (1-1). Décisif lors de cette rencontre avec onze arrêts et 3,19 "buts évités" à son équipe, il a dégoûté les attaquants tchèques et trouve logiquement sa place entre les bois. Pour l’accompagner en défense, on retrouve le vétéran Pepe.

La suite après cette publicité

Âgé de 41 ans, le défenseur portugais reste toujours très compétitif. Permettant à son équipe de ne pas concéder de but contre la Turquie (3-0), il a de nouveau fait étal de toute sa science défensive. À ses côtés, le Danois Andreas Christensen prend place. Le joueur de 28 ans a permis à son équipe de conserver un point face à l’Angleterre et a su bien bloquer les offensives des Three Lions. Enfin, la charnière est complétée par Virgil van Dijk qui a su faire déjouer les attaquants français avec les Pays-Bas (0-0). Côté droit, on retrouve Dani Carvajal dans un rôle de piston. Très bon contre l’Italie, le joueur du Real Madrid poursuit ce tournoi sur un très bon rythme.

À lire Les stars de l’Espagne vont mettre le feu au mercato

Un joueur de l’équipe de France

Pour être son pendant gauche, on a opté pour son compatriote Nico Williams qui a aussi brillé contre la Nazionale (1-0). Faisant vivre un calvaire à Giovanni Di Lorenzo, le joueur de Bilbao a livré une prestation de très haute qualité. Au milieu du terrain, N’Golo Kanté prend place avec une nouvelle grosse prestation face aux Pays-Bas où il aura magnifié le milieu des Bleus. Pour l’accompagner au milieu du terrain, on a choisi Mykola Shaparenko. Buteur et auteur d’un caviar pour Roman Yaremchuk, le joueur ukrainien a permis à la Zbirna de renverser la Slovaquie.

La suite après cette publicité

Un peu plus haut, Bernardo Silva prend place en attaque. Loupant son premier match contre la Tchéquie, le joueur portugais a réagi. Buteur contre la Turquie (3-0), il a réalisé une prestation très solide et bien plus en adéquation avec son niveau. Kevin De Bruyne (Belgique) aurait aussi pu figurer dans cette équipe, mais on a décidé de placer Jamal Musiala. La pépite allemande a encore marqué contre la Hongrie (2-0) et a beaucoup pesé sur ce match. Un début de tournoi canon pour le joueur du Bayern Munich. Enfin, la pointe de l’attaque est occupée par Christoph Baumgartner qui a été excellent avec l’Autriche contre la Pologne (3-1). Le joueur de Leipzig a marqué le but libérateur des Autrichiens et a fait du mal dans la profondeur.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité