Ligue 1 : Amine Gouiri offre un succès étriqué à Nice face à Lens

Par Cédric Rablat
2 min.
Ligue 1 : Amine Gouiri offre un succès étriqué à Nice face à Lens @Maxppp

Au terme d'un match accroché, l'OGC Nice s'impose dans la douleur (2-1) face au RC Lens. L'attaquant niçois en a profité pour inscrire son premier doublé dans l'élite.

Pour ce dernier match de la 1ère journée de Ligue 1 ce dimanche, l'OGC Nice accueillait le Racing Club de Lens à l'Allianz Riviera à huis clos. Pour cette première à domicile, les Aiglons pouvaient compter sur ses nouvelles recrues. Ainsi, Patrick Vieira optait pour un 4-3-3 avec les titularisations de Lotomba, Bambu, Kamara, Schneiderlin et Amine Gouiri, Rony Lopes démarrait la rencontre sur le banc. Côté Sang et Or, Franck Haise alignait un 3-5-2 et titularisait notamment Kakuta et Ganago.

La suite après cette publicité

Le match démarrait bien mal pour le Gym avec une main de Dante dans la surface suite à un centre de Ganago (8e). Après consultation de la VAR, l'arbitre indiquait le point de penalty pour Lens. Gaël Kakuta ne tremblait pas et transformait la sentence (0-1, 11e). Les Sang et Or perturbaient clairement les Aiglons dans la première demi-heure. Sur une contre-attaque, Kakuta décalait Sotoca sur la droite qui centrait pour Ganago au six mètres dont la tentative passait au dessus (20e).

À lire MHSC-Lens : l’énorme coup de gueule de Franck Haise contre ses joueurs

L'OGC Nice s'en remet à Gouiri

Mais sur sa première occasion du match, Nice égalisait. Bien décalé par Lees-Melou, Kamara trouvait Gouiri aux abords de la surface. L'ancien Lyonnais contrôlait et décochait une frappe enroulée qui se logeait dans la lucarne de Leca (1-1, 23e). Huit minutes plus tard, les hommes de Patrick Vieira devaient composer avec la sortie prématurée de Bambu sur blessure (31e). Au retour des vestiaires, le Gym éprouvait toujours des difficultés à imposer sa loi dans le jeu, bien gêné par le bon pressing lensois et par un bloc positionné haut sur le pré.

La suite après cette publicité

Les Sang et Or manquaient même de reprendre l'avantage après l'heure de jeu. Sur la droite Michelin trouvait Banza dans la surface qui butait sur Benitez bien sorti (69e). Un tournant dans ce match puisque Nice reprenait l'avantage six minutes plus tard. Medina perdait le ballon aux abords de la surface, Lees-Melou en profitait et servait Gouiri dont la frappe enroulée ajustait Leca (2-1, 75e). Loin d'abdiquer, le Racing réagissait avec Corentin Jean dont la frappe était bien captée par Benitez (80e) puis par une tête de Badé détournée en corner par le portier niçois (90e). Grâce à un doublé d'Amine Gouiri, l'OGC Nice lançait bien sa saison face à une formation nordiste qui pouvait nourrir quelques regrets.

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité