Qui est Thiago Almada, la pépite argentine visée par l'OM ?

En Argentine, on affirme déjà qu'il sera candidat un jour au Ballon d'or. Thiago Almada est déjà une star dans son pays et un grand espoir du football mondial unanimement reconnu, alors qu'il a récemment été englué dans une sombre affaire d'agression sexuelle. Voici ce qu'il faut savoir sur la pépite de Velez, courtisée par l'OM d'un Sampaoli fan depuis bien longtemps du phénomène.

Thiago Almada ici à droite avec le maillot de Velez Sarsfield
Thiago Almada ici à droite avec le maillot de Velez Sarsfield ©Maxppp
La suite après cette publicité

Dans le viseur de l'OM pour la saison prochaine, Thiago Almada fait pour l'instant toujours le bonheur de son club formateur, le Velez Sarsfield. A tout juste 20 ans (depuis le 26 avril), le milieu offensif est déjà considéré comme l'héritier de Lionel Messi en Argentine. En attendant de savoir si le championnat de France le découvrira à la rentrée, voici quelques éléments à connaître sur un joueur dont le talent est aussi reconnu, que sa vie privée commence à être mouvementée.

Un pibe de Velez

Comme Carlos Tevez avant lui et Fernando Gago, Thiago Almada est né à Fuerte Apache, un barrio très difficile de Ciudadela, ville qui jouxte Buenos Aires. Avec un taux de criminalité élevé, on dit même que c'est l'endroit le plus dangereux de tout le pays. «C'est mon quartier, j'ai toute ma famille et mes amis. J'y habite pratiquement. Si je n'y vais pas pendant deux jours, c'est étrange. J'y ai vécu toute mon enfance», évoquait El Guayo. Déjà repéré par River, Boca, San Lorenzo ou encore Argentinos Juniors, c'est à Velez Sarsfield qu'il débarque dès l'âge de 5 ans. Il y fait toutes ses classes en étant régulièrement surclassé. Conscient de détenir un phénomène, le club argentin doit se rendre à l'évidence. Il faut le faire jouer malgré son très jeune âge. C'est Gabriel Heinze qui s'en charge en août 2018. Entré en cours de match, le jeune crack ne sortira plus du groupe. «La seule chose qui me fait réfléchir, c'est qu'il n'a que 17 ans. Mais avec ce qu'il me donne ici... Après je me dis : "Comment vais-je faire pour ne pas le faire jouer ?" Il est si bon,» expliquait l'entraîneur d'alors.

Un joueur frisson, mais qui manque encore de régularité

S'il débute en août 2018, c'est en novembre qu'il inscrit son premier but professionnel. Milieu offensif droitier imprévisible, le dribbleur aime jouer avec le ballon, fixer son adversaire. Audacieux, impétueux, ce fan de Riquelme montre aussi du courage sur le terrain, comme un certain Carlos Tevez à qui il est rapidement comparé, plus pour le parcours de vie similaire que pour le style de jeu. Durant ses deux premières saisons, il alterne entre le banc de touche et le onze de départ pour des statistiques honorables (38 matches de championnat, 7 buts et 6 passes décisives). C'est qu'il n'a que 17 ans. Heinze ne veut pas l'exposer trop rapidement, d'autant que certaines tensions apparaissent déjà à l'été 2019 avec son club. Capable de jouer tous les postes derrière l'attaquant, il a même déjà évolué à un poste plus reculé. Le potentiel du joueur est énorme. En Argentine, on parle d'un futur candidat au Ballon d'Or mais pour cela, il doit se montrer plus encore régulier dans une équipe de Velez dont il est en train de devenir le patron, en témoignent ses performances lors de la dernière Copa Sudamericana.

Adoré par Sampaoli depuis longtemps

Trop jeune pour être sélectionné par Jorge Sampaoli du temps où il dirigeait l'Albiceleste, Thiago Almada avait tout de même déjà tapé dans l'œil de l'actuel entraîneur de l'OM. Avant le départ de l'Argentine en Russie à l'été 2018, le joueur avait été convoqué pour participer à un entraînement avec les stars de l'équipe. Interloquée, la presse assiste à un rondo entre Messi, Agüero, et Dybala entre autres, et au milieu de toutes ces stars, un visage poupon et inconnu du grand public. Âgé de 17 ans, il est le seul membre de la sélection U20 à avoir été invité à s'entraîner avec les meilleurs. «J'apprends beaucoup d'eux, je les admire. Chaque fois qu'ils s'entraînent, j'essaye de les écouter, de regarder ce qu'ils font. Ils se comportent très bien avec moi. Ils me saluent à chaque fois que nous nous voyons. Et Javier Mascherano me demande toujours comment je vais, comment je me sens,» rapportait le jeune homme à La Nacion. Toujours pas appelé en équipe nationale trois ans après cette expérience, le milieu offensif ne devrait pas tarder à retrouver Messi et les autres lors d'un prochain rassemblement de l'Argentine.

Il est déjà bien connu auprès des meilleurs clubs du monde

Dans son pays natal, il est déjà une star malgré son très jeune âge. Et dans le milieu du football, il est loin d'être un inconnu. Cela fait même pas mal d'années que le jeune prodige est annoncé dans les meilleurs clubs du monde. Aujourd'hui, c'est l'OM qui le courtise mais les Phocéens sont loin d'être les premiers à tenter leur chance. En 2019 déjà, Manchester City et Manchester United détenaient des rapports détaillés sur Thiago Almada et ont réfléchi à le faire venir l'été suivant. Il prolonge finalement son contrat jusqu'en 2023 avec une clause libératoire de 25 M€. Les rumeurs ont alors bon train. En juin dernier, le directeur sportif de Velez, Pablo Cavallero, admet que le Barça s'est renseigné. «Je sais que Barcelone a posé des questions sur Almada au sein du secrétariat technique, mais nous savons qu'il n'a que 19 ans et doit continuer à mûrir. Si une offre irrésistible arrive pour le joueur et le club, nous l'étudierons sûrement, » reconnaît-il. Outre l'OM, l'Atlético de Madrid a également un œil sur le joueur de 20 ans.

Son point faible : sa vie privée

La réussite en haut niveau ne dépend pas toujours du talent. L'entourage, le profil psychologique et parfois le déracinement sont des éléments à prendre en compte, surtout chez un jeune joueur. Thiago Almada a lui déjà fait la une de la rubrique des faits divers. En février dernier, il est accusé, avec son coéquipier Miguel Brizuela, d'agression sexuelle sur une jeune femme de 28 ans lors d'une fête clandestine qui aurait eu lieu dans une villa louée par l'attaquant de Velez, Juan Martin Lucero. Une procédure est ouverte durant laquelle Le Fortin annonce la mise à l'écart de ses deux joueurs le temps que la justice fasse son travail. Le jeune crack manque le début de saison avant d'être finalement réintégré quelques jours plus tard. Des éléments nouveaux auraient permis aux deux joueurs de revenir dans l'équipe mais l'enquête se poursuit. Cette affaire vient ternir la réputation du jeune Thiago Almada.

Plus d'infos

Commentaires