Amical : avec un onze remanié, Paris concède le nul face à Séville

Montant en puissance dans sa préparation et avant de jouer Lille ce dimanche lors du Trophée des Champions, le Paris Saint-Germain affrontait le Séville FC au Portugal. Un match avec une saveur européenne entre deux équipes qui participeront à la prochaine Ligue des Champions qui s'est achevé sur un score de parité (2-2).

Mauro Icardi sous le maillot du PSG
Mauro Icardi sous le maillot du PSG ©Maxppp

Le Paris Saint-Germain termine sa préparation sans briller. Pour leur dernier match de la présaison, les Parisiens, avec un onze très remanié, ont arraché le nul contre le Séville FC au terme d'un match pauvre en intensité et en occasions. Privé de Mbappé, Neymar, Kimpembe ou encore Di Maria, les Franciliens se présentaient dans un 4-2-3-1 avec Navas derrière Hakimi, Kehrer, Bitshiabu et Kurzawa. Draxler et Dina Ebimbe étaient alignés autour de Gharbi, alors que Icardi évoluait seul en pointe.

La suite après cette publicité

Et l'effectif remanié de Mauricio Pochettino a pourtant rapidement mis le pied sur le ballon face au club andalou. Sans vraiment inquiéter la défense de Séville, les Parisiens ont globalement dominé le début de la rencontre avec, encore une fois, un Hakimi omniprésent et toujours dans les bons coups en attaque. Le Marocain s'est d'ailleurs procuré les seules occasions parisiennes de cette première mi-temps (13e et 15e).

Et à part ces quelques fulgurances du nouveau latéral parisien, la première période aura été très pauvre en occasions, mais il n'en aura fallu qu'une seule aux Andalous pour faire la différence. Au duel devant Navas, En-Nesyri s'effondrait au contact du gardien parisien et obtenait la faute. Un penalty transformé par Rakitic, qui a pris le portier parisien à contre-pied (1-0, 40e).

Kalimuendo, entrée décisive

Après la pause, le manager argentin a décidé de laisser sa chance à d'autres jeunes Parisiens : Kalimuendo, Diallo, Alloh et Simons entraient en jeu. Un choix payant puisque Kalimuendo, à l'origine de l'action, a servi Icardi pour permettre au PSG d'égaliser (1-1, 48e). Mais les titis parisiens ont ensuite eu beaucoup de plus de mal à l'heure de jeu face à une équipe de Séville qui s'approchait de celle du onze type. Bien servi par Ocampos, Rodriguez lâchait une frappe enroulée devant la surface pour permettre à Séville de repasser devant (2-1, 63e).

Très en jambes depuis son entrée en jeu, Kalimuendo a même permis au PSG de ne pas concéder la défaite. Après une récupération dans le camp sévillan, l'ex-attaquant du RC Lens voyait sa frappe être repoussée par Bounou. Mais à la suite d'une grossière erreur de communication, le jeune Nagera s'offrait son premier but sous les couleurs parisiennes (2-2, 88e). Avant de débuter les choses sérieuses et le Trophée des Champions contre Lille, dimanche prochain, les hommes de Pochettino n'ont pas convaincu mais certains titis auront marqué des points importants avant le début de la saison.

Revivez le film du match sur notre live commenté.

Plus d'infos

Commentaires