LOSC : Christophe Galtier persiste et signe pour Luis Campos

Auteur d'un coup de pression sur sa direction hier, Christophe Galtier en a remis une couche en conférence de presse, cet après-midi. Au lendemain de l'annonce du départ de Marc Ingla, le coach du LOSC a appelé de ses vœux au retour de Luis Campos, conseiller spécial du président Gérard Lopez disparu des radars depuis plusieurs mois et élément clé du club.

Christophe Galtier lors du match à Nice
Christophe Galtier lors du match à Nice ©Maxppp

« J'ai besoin de savoir avec qui je travaille : ce n'est pas prétentieux, quand on entraîne le LOSC, de vouloir savoir avec qui on travaille, non ? Nous formions un trio, le président, le conseiller du président et l'entraîneur, et, putain de merde, qu'est-ce que ça fonctionnait bien (...) Luis n'est plus là et tout cela est en stand-by », lançait Christophe Galtier hier, dans une interview publiée dans le journal L'Equipe et qui a fait grand bruit dans le Nord de la France. Un gros coup de pression de l'entraîneur du LOSC sur Gérard Lopez, alors que le numéro 3 du trio fantastique, conseillé spécial du président en charge du recrutement, Luis Campos, ne donne plus signe de vie depuis sa brouille avec Marc Ingla, le directeur général des Dogues. Quelques heures après la publication de l'interview, on apprenait hier que Marc Ingla avait donné sa démission au président du club lillois, dans le but de pacifier une situation devenue intenable.

La suite après cette publicité

Et si Luis Campos avait remporté son bras de fer ? Une nouvelle qui réjouirait sans doute Christophe Galtier, qui en ce début d'après-midi a exprimé son inquiétude face à l'instabilité prégnante au sein du club. Le coach des Dogues souhaite à tout prix voir revenir le conseiller du président, lui qui détient notamment les clés d'une future prolongation de son contrat et auquel il était habitué à déléguer quelques missions extra-sportives auprès des joueurs. «Cela pourrait fragiliser le travail de tout le monde, le projet. Encore une fois, je suis convaincu qu'on serait plus fort à trois : le président, Luis et moi. Mais, j'en suis convaincu par rapport aux échanges que je peux avoir avec mon président. Je sais que mon président va tout faire pour qu'on se retrouve et continue ce projet si excitant. Après il y a les discussions entre le président et Luis. Mais je ne peux pas rentrer là-dedans,» a renchéri le coach, en conférence de presse.

Pour Christophe Galtier, Luis Campos manque aux joueurs

Insistant sur le fait de vouloir poursuivre l'aventure à trois, le coach lillois a ensuite nuancé, ne voulant pas laisser entendre qu'il poussait Marc Ingla vers la sortie. «Quand je parle de trois, je n'occulte en aucun cas Marc. Mais je parle de trois, car les personnes avec qui je travaille depuis mon arrivée c'est le président, Gérard Lopez et Luis Campos. Je n'avais pas de relation professionnelle avec Marc Ingla. Sur le sportif, c'est avec eux. Je ne voulais mettre en aucun cas Marc de côté. Je suis très en retrait de ça», a expliqué Galtier, qui a plusieurs fois répété faire confiance à son président pour qu'il remette les choses en ordre. De l'ordre, il en faut également dans le vestiaire. Deuxième de Ligue 1, le LOSC reste sur trois matches sans victoire avant de recevoir Lorient (dimanche, 21h). La situation nébuleuse au sein de la direction serait-elle en cause ?

«Les joueurs sont au courant de tout. Mais ils ne sont pas au cœur. On travaille tous les jours, l'ambiance est bonne, on enchaîne les matches. On est dans ce cycle, dans ce rythme-là. Au début quand Luis s'est absenté, il y a eu des questions. J'ai été incapable de leur répondre. Mais les joueurs n'en ont pas fait un drame. Ils sont et doivent être focus sur leur préparation de match, leurs séances d'entrainement. Il y a une relation forte entre Luis et les joueurs, il est au cœur des recrutements, des relations humaines, des discussions familiales. Il y a des relations qui se créent. Je ne cherche pas à savoir si certains échangent avec Luis. Si c'est le cas, tant mieux. Les joueurs n'en parlent pas,» a ensuite révélé Christophe Galtier, appuyant un peu plus en faveur d'un retour rapide de Luis Campos au domaine de Luchin.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires