Edinson Cavani met Manchester United à ses pieds !

Auteur d'un nouveau doublé à Rome, Edinson Cavani a été le grand artisan de la qualification de Manchester United pour la finale de Ligue Europa.

Edinson Cavani célèbre un de ses buts à Rome
Edinson Cavani célèbre un de ses buts à Rome ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il restera comme le grand bonhomme de ces demi-finales de Ligue Europa. Auteur d'un doublé et de deux passes décisives à l'aller contre l'AS Roma (6-2), Edinson Cavani (34 ans) a récidivé. El Matador s'est offert un nouveau doublé au retour sur la pelouse de l'Olimpico. Deux réalisations de pur attaquant qui, alliées aux arrêts de son partenaire David De Gea, ont permis aux Red Devils de ne pas trop trembler en terres italiennes malgré la défaite (3-2). Deux nouveaux buts qui confirment surtout que, même s'il lui arrive toujours de rater quelques situations franches, l'Uruguayen reste un redoutable renard des surfaces de réparation.

L'ancien Parisien pointe désormais à 12 réalisations en 33 apparitions toutes compétitions confondues cette saison avec MU. Un bilan plus qu'honorable si on considère qu'il n'a pas débuté tous ces matches et qu'il a parfois été blessé. Mais plus que ses buts, qui enchantent son manager Ole Gunnar Solskjaer, ses coéquipiers eux soulignent son investissement. Bruno Fernandes, leader technique des Mancuniens, l'a expliqué en longueur à l'issue de la qualification pour la finale au micro de BT Sport.

Le message fort de Bruno Fernandes

«Le plus important chez Edi, ce ne sont pas ses mouvements ou ses buts, mais la manière dont il aide l'équipe sans ballon. Les gens aiment bien regarder les stats, alors qu'ils regardent le nombre de kilomètres parcourus par match, il est toujours dans le top 3 alors qu'il est attaquant. Vous pouvez voir combien il nous aide défensivement, vous voyez que quand il perd le ballon ou que l'un de nous perd le ballon, il essaie de le récupérer immédiatement en pressant», a lâché le milieu international lusitanien avant d'envoyer un message au n° 7.

«Il nous transmet sa mentalité et il doit continuer parce qu'il a la mentalité qu'il faut pour être un champion et nous devons apprendre de ça. Tout le monde peut voir ses qualités parce qu'il a écrit l'histoire partout où il a joué et personne ne peut effacer l'histoire». Une invitation claire à rester à Manchester de la part d'un des tauliers de l'équipe. Edinson Cavani, qui a la possibilité d'étendre son bail pour une saison ou de rejoindre Boca Juniors, appréciera. En attendant, il prépare sans doute déjà ses retrouvailles en finale contre le Villarreal d'un certain Unai Emery qu'il a bien connu à Paris...

Plus d'infos

Commentaires