Josip Ilicic, le retour auquel l'Atalanta ne croyait plus

Porté disparu depuis juillet, Josip Ilicic pourrait bien faire son retour à l'Atalanta. Pour le plus grand bonheur des supporters... et de Gian Piero Gasperini.

Josip Ilicic célèbre un but avec l'Atalanta
Josip Ilicic célèbre un but avec l'Atalanta ©Maxppp

Le 11 juillet. Il faut remonter à la 32e journée de la dernière Serie A, contre la Juventus (2-2), pour retrouver trace de Josip Ilicic (32 ans) sur un terrain sous le maillot de l'Atalanta. Depuis, entre pépins physiques, soucis personnels et courte déprime, le Slovène, qui avait donc raté la fin de l'épopée en Ligue des Champions, était porté disparu.

La suite après cette publicité

Il commence tout doucement à refaire surface. Revenu aux entraînements le mois dernier, le subtile gaucher retrouve ses sensations. Il a ainsi pris part à l'opposition entre l'équipe première et la réserve ce samedi. Un retour suffisamment convaincant puisque, selon La Gazzetta dello Sport, Gian Piero Gasperini devrait le convoquer dans le groupe ce samedi pour le déplacement sur la pelouse de Naples (4e journée de Serie A).

Une arme de plus pour une attaque de feu

Une bonne nouvelle pour le coach italien, qui pourra faire tourner un effectif largement concerné par la fenêtre internationale, mais aussi pour le public bergamasque dont l'international slovène (65 sélections, 9 réalisations) est l'un des chouchous. «J'étais sceptique sur ses chances de revenir comme avant, aujourd'hui, j'y crois. Il a connu une évolution notable. Il a plus de confiance. Avec lui, nous serons plus forts», expliquait-il en septembre. Une fois qu'il aura tout le monde à disposition, le Gasp devra ensuite gérer au mieux les temps de jeu et les ego.

Actuellement leader du championnat, avec 3 succès en autant de journées, le technicien italien dirige la meilleure attaque de La Botte, avec 13 buts au compteur (soit une moyenne supérieure à 4 buts par match). Avec Duvan Zapata, Luis Muriel, Sam Lammers, Aleksey Miranchuk et désormais Ilicic en prime, l'Atalanta a rarement été aussi bien armée offensivement.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires