Aston Villa : le calvaire de Jonathan Kodjia se poursuit

A peine revenu d'une fracture à la cheville qui l'a écarté des terrains pendant 5 mois, Jonathan Kodjia a rechuté. Il s'apprête à vivre une saison blanche.

Jonathan Kodjia devrait vivre une saison blanche
Jonathan Kodjia devrait vivre une saison blanche ©Maxppp

La carrière de Jonathan Kodjia prend un virage inquiétant. Déjà victime d'une fracture de la cheville en avril dernier, l'attaquant de 28 ans vient de rechuter et doit probablement se faire réopérer. Une nouvelle qui met un nouveau gros coup de frein au joueur. Il devrait vivre une saison blanche alors qu'il venait à peine de revenir. C'est aussi un gros coup dur pour Aston Villa dont il est l'arme offensive numéro une. C'est Steve Bruce qui a lâché la nouvelle en conférence de presse.

La suite après cette publicité

«Les médecins ont décidé d'opérer. Il est possible qu’il soit en forme avant la fin de la saison et qu’il revienne, mais je ne compte pas là-dessus. Il va en avoir au moins pour trois ou quatre mois. C’est la pire nouvelle possible pour nous» s'est alarmé le coach. Revenu sur les terrains au mois de septembre, l'ancien Angevin aura eu le temps de disputer 8 rencontres (7 titularisations) et marquer un but malheureusement, il s'est à nouveau blessé lors d'un entrainement avec sa sélection.

Kodjia souffre d'un problème de densité osseuse

Buteur à 19 reprises la saison passée en Championship, il avait parfaitement réussi ses débuts avec les Villans qui avaient tout de même misé 13 M€ à l'été 2016. Il faut dire qu'il venait de marquer exactement le même nombre de buts avec Bristol en deuxième division anglaise. C'est une tuile de plus pour Aston Villa qui doit déjà se passer des services de son attaquant de Scott Hogan et de l'expérimenté Gabriel Agbonlahor.

Maigre consolation, avec une 4e place actuellement au classement mais la nouvelle blessure de Jonathan Kodjia inquiète au plus haut point car sa rechute serait due à un problème d’ostéoporose, autrement dit une perte de résistance des os qui ont tendance à plus facilement se casser. «C’est lié à la densité osseuse. Je ne suis pas médecin, mais apparemment sa densité osseuse n’est pas bonne. Ça n’a pas guéri comme ils l’auraient voulu, alors ils vont refaire une opération», a précisé Bruce. La convalescence de l'Ivoirien repart de plus belle.

Plus d'infos

Commentaires