PSG : Nasser Al-Khelaïfi sort du silence !

Muet depuis la déroute du Paris Saint-Germain au Camp Nou face au FC Barcelone (6-1), Nasser Al-Khelaïfi a pris pour la première fois la parole, lui qui ne s'était plus exprimé depuis sa sortie en zone mixte. L'occasion pour le président francilien, avec un peu de recul, de dresser la feuille de route pour l'avenir des Rouge-et-Bleu.

Al-Khelaïfi et Emery en conférence de presse
Al-Khelaïfi et Emery en conférence de presse ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le Paris Saint-Germain n’a d’autre choix que de se reprendre. Après avoir concédé une terrible défaite en huitième de finale retour de Ligue des Champions face au FC Barcelone (6-1) synonyme d’élimination, le club de la capitale doit repartir de l’avant. Difficile pourtant de passer outre cet échec, tant la désillusion fut grande et alimente la presse depuis mercredi soir. Au sein de la formation francilienne, on a décidé de rester silencieux face au torrent d’informations circulant après ce drame, seuls quelques tweets venant répondre de-ci de-là aux nombreuses rumeurs. Mais aucune prise de parole officielle n’avait encore eu lieu.

C’est chose faite ces dernières heures, puisque Nasser Al-Khelaïfi a répondu longuement à nos confrères du Parisien. Un entretien au cours duquel le président de l’actuel troisième de L1, qui affronte Lorient dimanche soir en clôture de la 29ème journée du championnat de France, n’a esquivé aucun sujet, démentant formellement tout désengagement de Qatar Sports Investments à la tête des Rouge-et-Bleu : « Depuis le début, nous sommes là par passion du football et pour l'amour de Paris. Nous sommes déterminés à avancer. Nous allons poursuivre nos efforts parce que nous croyons en nos ambitions et un résultat, aussi dur soit-il à vivre, ne nous fera pas dévier. Notre projet s'inscrit sur le long terme », a-t-il affirmé.

« Unai Emery a mon soutien plein et entier »

Cette mise au point faite, le dirigeant parisien a pu ensuite se concentrer sur l’avenir de son équipe à court terme, avec comme première cible des critiques Unai Emery. Pour avoir perdu sa bataille tactique dans cette manche retour, le technicien arrivé à l’été en provenance du FC Séville se retrouve cloué au pilori. Pour autant, pas question de s’en séparer si rapidement : « Depuis son arrivée, Unai Emery travaille énormément chaque jour pour faire progresser cette équipe. (...) J'ai déjà eu de longues conversations avec le coach ces deux derniers jours. Unai a des qualités en lesquelles nous croyons. Il a mon soutien plein et entier. Avec lui, nous allons parler de changements qui seront nécessaires à l'intersaison », a précisé NAK.

Unai Emery conforté, la question du prochain marché des transferts se pose désormais. Hormis Meunier et Draxler, les dernières recrues arrivées Porte d’Auteuil comme Guedes, Lo Celso, Jesé, Ben Arfa, ou Krychowiak n’ont pas donné pleinement satisfaction. Mais Al-Khelaïfi l’assure, ça va bouger : « Tous ceux qui nous aiment doivent savoir que nous resterons ambitieux sur le prochain marché des transferts. (...) Nous allons travailler pour envoyer dès cet été des signaux forts qui montreront à quel point nos ambitions restent grandes. J'insiste sur ce point, les grands joueurs ne jugent pas un club sur un seul match. Ils regardent un projet dans sa globalité », a-t-il conclu. Le PSG a perdu une rude bataille, certes, mais compte bien reprendre la guerre.

Plus d'infos

Commentaires