Ligue 1 : l'OL gifle Lorient et reprend la 3e place

Après une première période loin d'être excitante, l'OL a su accélérer en seconde période pour s'imposer largement 4-1 face à Lorient. Les Gones prennent provisoirement la 3e place, deux points devant Monaco.

Houssem Aouar a retrouvé un peu de temps de jeu et a marqué
Houssem Aouar a retrouvé un peu de temps de jeu et a marqué ©Maxppp

Confirmé. C'était l'objectif de l'OL cet après-midi six jours après son succès en terre monégasque. La réception de Lorient devait lui permettre de reprendre cette 3e place si précieuse en vue de la saison prochaine. Seulement ce succès à Monaco a coûté cher en hommes. Caqueret, Marcelo et Memphis étaient suspendus, en plus de Bard, Denayer et Benlamri, tous blessés. Heureusement pour Rudi Garcia, la ligue a été clémente avec De Sciglio qu'il pouvait aligner dans l'axe de la défense en compagnie de Diomandé. Aouar retrouvait aussi un peu de temps de jeu, tout comme Cherki récompensé par une titularisation grâce à son but du week-end dernier. Devant, c'est Kadewere qui évoluait seul en pointe face à la défense à 5 de Lorient.

La suite après cette publicité

Renforcé, ce bloc prenait tout de même l'eau dès les premières minutes avec ce long ballon de Paqueta à destination de la tête de Cherki un peu hors cadre (1e). On retrouvait le jeune milieu offensif à l'œuvre quelques minutes plus tard. Décalé sur la gauche par Aouar, il fixait son défenseur avant d'envoyer un tir puissant dévié par Gravillon (6e). Les deux Lyonnais formés au club s'amusaient bien dans ce match. Ils inversaient même les rôles avec Cherki à la baguette pour son partenaire, dont le tir ne trouvait toujours pas le cadre (20e). Avec tous ses absents, Lyon ne se montrait pas dans un grand jour mais ne subissait pas grand-chose non plus.

L'OL déroule en seconde période

Il n'y avait guère que cette tentative de Wissa à signaler (22e). Cela manquait de rythme pour inquiéter la défense lorientaise, même si cette triple occasion aurait pu changer la donne avant la pause. Par deux fois, Nardi remportait son duel avec un Kadewere poussif, tandis qu'Abergel contrait la frappe de Guimaraes alors que le but avait été déserté (39e). L'attaquant zimbabwéen n'échappait pas à la sentence de Garcia à la pause et cédait sa place à Slimani. La cadence montait légèrement en rythme. L'OL trouvait davantage de solutions devant, à l'image d'Aouar en angle ferme (52e). Dans le dur depuis quelques semaines, le milieu international venait rappeler à tout le monde qu'il avait réalisé un grand Final 8.

Sur un ballon de Cherki, il réalisait un contrôle en porte-manteau somptueux pour tromper Nardi à bout portant (1-0, 53e). Dans la foulée le gardien devait réaliser quelques miracles contre Guimaraes et Cornet (58e), puis face à Toko Ekambi mais le ballon revenait sur Paqueta qui n'avait plus qu'à pousser au fond (2-0, 65e). Les Merlus venaient d'abdiquer. Car si Nardi repoussait le penalty de Guimaraes, l'arbitre sanctionnait le portier pour avoir quitté sa ligne trop tôt. La 2e tentative fut la bonne pour le milieu brésilien (3-0, 72e). Il s'offrait même un doublé sur ce une-deux avec Slimani (4-0, 77e). L'OL a fait le boulot et pourra simplement regretter ce but encaissé en fin de rencontre, un tir imparable de Monconduit dans la lucarne (4-1, 83e). Les Gones prennent deux points d'avance, en attendant le match de Monaco demain.

Revivez la rencontre sur notre live commenté.

Le classement de la Ligue 1.

Plus d'infos

Commentaires