Au bord du gouffre, l'AS Saint-Etienne attend l'OL de pied ferme

Lanterne rouge après sa large défaite sur sa pelouse face à Nice, l'ASSE mise sur le derby pour enfin lancer sa saison.

Claude Puel à l'ASSE
Claude Puel à l'ASSE ©Maxppp

Un monument du football français en péril. Giflé sur sa pelouse par l’OGC Nice ce samedi après-midi (0-3), l’AS Saint-Etienne est lanterne rouge du championnat de Ligue 1 et n’a toujours pas gagné le moindre match cette saison. La déroute est totale. D’ailleurs, Amaury Delerue, voyant des fumigènes tomber sur la pelouse, n’a pas voulu que le temps additionnel s’éternise.

La suite après cette publicité

Il faut dire que la pilule à du mal à passer. Et les éléments semblent contraires. Tétanisés dans l’entame, les Verts ont concédé l’ouverture du score sur un coup franc manqué d’Amine Gouiri, et malencontreusement dévié dans leur propre but par leur capitaine Mahdi Camara (0-1, 15e). À une semaine du derby face à l’Olympique Lyonnais, cela fait tache. C’était surement l’un des sujets évoqués entre les supporters et les joueurs de Saint-Etienne à l’issue du match.

« Déclencher l’étincelle »

Mais au sortir du match, le tacticien stéphanois Claude Puel n’a pas voulu accabler les siens. Plutôt, les rameuter : « je n’ai pas envie de revenir sur comment on a redémarré la saison, dans quelles conditions. On n’en est pas à rechercher les causes. On en est à avoir la saine réaction. À se projeter, à retrouver de l’allant, retrouver de la confiance et à déclencher l’étincelle », a-t-il déclaré au micro du diffuseur Prime Vidéo.

Et, alors qu’un match explosif se profile, avec la réception de l’Olympique Lyonnais à Geoffroy-Guichard dimanche prochain, Puel exhorte les siens à se ranger derrière cet objectif commun : « ce n’est pas un match de championnat. C’est un match très important, entre deux clubs avec une grosse rivalité. Là, on ne parle pas de tactique ou quoi, mais d’être là et de relever ce beau challenge. C’est le match idéal pour avoir le bon déclic et enchaîner derrière. » Voir l’OL, survivre et repartir de l’avant. Voilà ce dont rêve le peuple stéphanois. Rendez-vous la semaine prochaine, pour savoir ce qu’il en sera.

Plus d'infos

Commentaires