CdF : Sochaux, Valenciennes et Guingamp qualifiés, Nîmes passe aux tirs au but

Samy Faraj sous le maillot sochalien.
Samy Faraj sous le maillot sochalien. ©Maxppp

Le huitième tour de la Coupe de France se poursuivait, ce samedi, et plusieurs écuries de Ligue 2 avaient, à ce titre, l'ambition de rallier les 32e de finale de la compétition. Opposé à l'AS Montchat Lyon, pensionnaire de Régional 2, Sochaux, quatrième de Ligue 2, a parfaitement tenu son rang. Grâce à un doublé d'Adama Niane (6e, 9e) et une réalisation de Yann Kitala, les Lionceaux se sont largement imposés (3-0) et valident ainsi leur billet pour le tour suivant. Qualification également actée pour Guingamp, quinzième de L2, et vainqueur du Stade Briochin, évoluant en National. Grâce à Pierre Lemonnier, unique buteur de cette rencontre (26e), les Guingampais remportent ce derby des Côtes-d’Armor et s'offrent un billet pour la suite de la compétition.

La suite après cette publicité

Dans l'autre rencontre programmée à 16 heures, Valenciennes, 13e de Ligue 2, a en revanche connu beaucoup plus de difficultés et s'est fait peur face à Calonne Ricouart, pensionnaire de Régional 3. Surpris dès la 27e minute de jeu et tenus en échec à la pause (1-1), les Valenciennois ont finalement assuré l'essentiel en seconde période grâce aux réalisations du jeune Mathis Picouleau (57e), de l'ancien Nîmois Baptiste Guillaume (74e) et d'Ilyes Hamache (90+1e) pour s'imposer sur le score de 4-1. Grosse frayeur également pour le Nîmes Olympique, onzième de L2. Opposé à Aubagne, évoluant en National 2, les Nîmois avaient pourtant ouvert le score dès les premières minutes de ce match grâce à Julien Ponceau (4e). Mais les hommes d'Eric Rech, ex-éducateur des équipes de jeunes de l'Olympique de Marseille, n'avaient pas dit leur dernier mot et renversaient totalement cette rencontre (15e, 17e). Malgré l'égalisation de Yassine Benrahou (39e), Theo Sainte-Luce voyait rouge dès le retour des vestiaires et les deux formations allaient finalement se départager aux tirs au but. À ce jeu là, Nîmes parvenait finalement à s'en sortir (2-2, 4-3 aux t.a.b) et se qualifiait pour les 32e de finale de la compétition.

Le calendrier complet de la Coupe de France

Plus d'infos

Commentaires