La bataille continue entre l'Inter Milan et le PSG pour Milan Skriniar

Alors que le PSG paye cher la minceur de son secteur défensif, il compte bien revenir à la charge en janvier pour Milan Skriniar. Mais l'Inter Milan abat aussi ses cartes pour éviter un couac.

Milan Skriniar avec l'Inter Milan
Milan Skriniar avec l'Inter Milan ©Maxppp
La suite après cette publicité

« On souhaitait un défenseur central supplémentaire, car on a un calendrier de fou. Dans les dernières semaines, il était impossible de le faire et de trouver une alternative à Skriniar. Je comprends mon président de ne pas avoir accepté les conditions de l'Inter Milan ». Mardi en conférence de presse, Christophe Galtier a de nouveau évoqué l'échec majeur du mercato parisien, concernant le dossier Milan Skriniar. Erigé en priorité dès l'arrivée de Luis Campos mais finalement reste à l'Inter Milan, le défenseur slovaque aurait fait un bien fou au PSG, qui est désormais confronté à l'étroitesse de son effectif dans ce secteur du jeu.

En misant uniquement sur Skriniar, quitte à ne recruter personne d'autre, le club de la capitale se retrouve dans une situation délicate suite à la blessure de Presnel Kimpembe, absent pour au moins 6 semaines. Galtier va devoir composer avec cette contrainte. Depuis l'issue du mercato, il lui est régulièrement demandé en conférence de presse s'il pense déjà au mercato hivernal et à un renfort défensif. Ce qu'il écarte généralement d'un rire, le mercato hivernal lui paraissant immensément loin. Pourtant, le PSG compte bel et bien poursuivre le travail sur Skriniar, qui, rappelons-le, est en fin de contrat en juin prochain. Selon nos informations, les contacts existent toujours entre les deux parties et le PSG tentera sa chance en janvier.

L'Inter fait le forcing

De quoi placer le club parisien dans une position idéale, avec deux options : faire une offre, loin des 70 ou 80 M€ réclamés par l'Inter durant tout l'été, pour le récupérer dès janvier, ou proposer un contrat à Skriniar pour qu'il s'engage libre à l'issue de la saison. Mais l'Inter Milan ne compte pas se laisser faire. Le club italien le sait, il est en mauvaise posture à l'heure actuelle dans ce dossier, après avoir assumé sa position de fermeté durant le mercato estival. Seule manière de s'en sortir honorablement : parvenir à prolonger le défenseur de 27 ans.

Pour cela, l'Inter est prêt à faire des folies, avec un contrat de 5 ans et une rémunération de 7 M€ par saison, ce qui ferait de lui le joueur le mieux payé de l'effectif derrière Romelu Lukaku ! De quoi faire réfléchir le joueur, qui discutait déjà d'une prolongation avec ses dirigeants avant le mercato estival. « Je n'ai jamais parlé et je préfère continuer à ne pas le faire. Nous sommes venus ici pour jouer ce match et je ne veux pas parler de mon avenir et de mon contrat, je ne pense pas que ce soit le moment et le bon endroit. Quand il y aura des nouvelles, vous le saurez par moi et personne d'autre », a-t-il lancé lundi en conférence de presse. Skriniar semble en tout cas ne pas vouloir se précipiter, ce qui laisse autant d'espoir à l'Inter qu'au PSG.

Plus d'infos

Commentaires