Marcelo Brozovic est à l'écoute du PSG et de l'Atlético de Madrid !

Par Matthieu Margueritte
2 min.
Marcelo Brozovic est à l'écoute du PSG et de l'Atlético de Madrid ! @Maxppp

Libre de tout contrat à la fin de la saison, le milieu de terrain croate n'a toujours pas trouvé d'accord avec l'Inter. Il serait attentif aux propositions du PSG et de l'Atlético.

La suite après cette publicité

Le sujet n’est pas nouveau, mais visiblement, le Paris Saint-Germain n’a toujours pas réglé le problème. Depuis le départ en retraite de Thiago Motta, le club de la capitale possède un milieu de terrain souvent dépendant des performances de Marco Verratti. Incapable de renforcer ce secteur de jeu de manière significative, le club de la capitale a régulièrement bricolé à ce niveau.

Si les Rouge-et-Bleu ont su attirer un joueur d’expérience tel que Georginio Wijnaldum, les recrutements d’Idrissa Gueye, Rafinha, Leandro Paredes et de Danilo Pereira sont loin d’être un succès. Et encore, l’arrivée du Batave n’est pas non plus synonyme de réussite. Preuve en est : Paris s’active en coulisse pour étoffer son entrejeu. Et c’est plus que jamais en Italie que le club francilien compte faire son marché. À Milan surtout.

À lire AS Monaco : Youssouf Fofana nuance ses propos sur le PSG !

L'Inter veut être fixée

Depuis plusieurs mois, la piste menant au Rossonero Franck Kessié est évoquée avec insistance par la presse locale. Le joueur de l’AC Milan est libre en juin prochain et se montre très gourmand financièrement (il réclame 6 M€ annuels). À l’Inter, c’est Marcelo Brozovic qui plait. Le croate se trouve dans la même situation que l’Ivoirien et la Gazzetta dello Sport affirme ce matin que les Nerazzurri commencent à en avoir marre.

La suite après cette publicité

En clair, le club lombard veut que ce dossier soit réglé au début de l’année 2022. Soit Brozovic prolonge, soit il annonce son départ définitif en juin. Et le journal au papier rose indique que la deuxième option est plus que probable, car le joueur écoute attentivement les offres du PSG et de l’Atlético de Madrid. De son côté, l’Inter ne peut pas lui offrir le même salaire que celui de Lautaro Martinez (6 M€ annuels) et compte sur des exigences financières modérées de son joueur.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité