PSG : Christophe Galtier désamorce la polémique du penaltygate

Une semaine après l'affaire du penaltygate entre Kylian Mbappé et Neymar, l'entraîneur parisien a dû s'expliquer. Et selon lui, tout est rentré dans l'ordre.

Christophe Galtier avec le PSG face aux Kawasaki Frontale, en amical
Christophe Galtier avec le PSG face aux Kawasaki Frontale, en amical ©Maxppp
La suite après cette publicité

Alors que le Paris Saint-Germain réalise un excellent début de saison avec une victoire dans le Trophée des champions et deux larges succès en Ligue 1 (5-0 face à Clermont, 5-2 contre Montpellier), le club de la capitale doit gérer un événement qui fait la Une des médias européens : le penaltygate entre Kylian Mbappé et Neymar. Un événement qui a révélé au grand jour les relations compliquées entre le champion du monde français, devenu le centre du projet parisien et le Brésilien. Sans surprise, Christophe Galtier était donc très attendu par les médias lors de cette conférence de presse avant le match contre Lille.

L’occasion pour l’entraîneur rouge et bleu de désamorcer la situation. « Il n’y a aucun malaise, c’est un épiphénomène, on s’est rapidement vu le lendemain pour aplanir tout ça, dire ce qu’on avait à se dire entre nous. Je vous le confirme avec beaucoup de sincérité, on a eu une semaine très agréable dans le travail pour bien préparer le match face à Lille. J’ai apprécié toutes les séances cette semaine où cet épiphénomène a disparu très rapidement, c’est-à-dire le lendemain du match », a-t-il déclaré, avant d’être relancé sur cette fameuse hiérarchie pour les penalties et autres coups de pied arrêtés.

Galtier responsabilise ses stars

Et cette fois, Galtier a invité ses stars à se responsabiliser. « Elle ne peut être qu’évolutive parce que ça dépend de qui se trouve sur le terrain. Dans ce match contre Montpellier, il y avait un ordre bien précis : tireur numéro un Kylian et numéro deux Neymar. Après, il ne s’est rien passé sur le deuxième penalty, il y a eu une discussion, un échange entre Kylian et Neymar et à partir du moment où Ney s’est senti de le tirer, Kylian l’a laissé », a-t-il déclaré, avant de conclure.

« Il peut y avoir Messi, Ramos, qui est très bon tireur de penalty. Il y a ce que je prépare avant le match et qui doit être respecté. Après, il y a ce qu’il se passe pendant le match. C’est important pour nos attaquants de marquer des buts pour garder la confiance. Après, il y a la situation du match et l’entraîneur est très loin. C’est à mes joueurs de savoir à quel moment on peut faire un cadeau au partenaire, s’effacer. » Message reçu ?

Plus d'infos

Commentaires