Uruguay, Atlético de Madrid : José Maria Gimenez risque une énorme suspension

Par Maxime Barbaud
3 min.
Uruguay, Atlético de Madrid : José Maria Gimenez risque une énorme suspension @Maxppp

Accusé d'avoir porté un coup de coude au directeur de la compétitions de la FIFA hier à la fin de la rencontre entre le Ghana et l'Uruguay, José Maria Gimenez risque une très lourde suspension.

La suite après cette publicité

Un coup d'épée dans l'eau. Malgré son succès 2-0 sur le Ghana, l'Uruguay est sorti par la petite porte de cette Coupe du Monde. La faute à la Corée du Sud surtout, qui a battu le Portugal, mais pas que. Aussitôt le coup de sifflet final, les joueurs uruguayens ont sauté sur l'arbitre de la rencontre, l'Allemand Daniel Siebert. Selon eux, un penalty sur Cavani n'a pas été signalé, malgré la présence de la VAR pour vérifier. «La FIFA est toujours contre l'Uruguay. Les gens de la FIFA et les arbitres doivent donner des explications. Je vois un penalty pour Edi (Cavani) car le défenseur le découpe et met son corps en avant. Pas d'excuse, mais des choses surréalistes se passent pendant cette Coupe du monde», a notamment lâché Luis Suarez.

Edinson Cavani a lui passé ses nerfs sur l'écran de la VAR, en le balançant par terre mais plus grave encore, c'est l'attitude de José Maria Gimenez. Lui aussi s'est rué sur l'homme en noir mais également sur des officiels du match, à base de langage fleuri. «Bande de voleurs, ils sont tous une bande de voleurs, ces fils de p.... Oui, enregistrez-moi, la p... de vos mères». Sur plusieurs vidéos, on voit aussi le défenseur central asséné un coup de coude dans la nuque d'une personne, qui serait ni plus ni moins que le directeur des compétitions de la FIFA, selon Fox Sports, images à l'appui.

À lire L’Atlético s’offre Matt Doherty

Gimenez risque 15 matchs de suspension

Un acte répréhensible et pour lequel il risque une très lourde sanction. Une suspension d'au moins 15 matchs est même envisageable. Selon le règlement de la FIFA dans son article 12.1, «les joueurs et les officiels seront suspendus comme spécifié ci-dessous (...) au moins 15 matchs ou une durée appropriée pour une agression (coup de poing, coup de coude, coup de tête, coup de pied, morsure, crachat, etc.) à l’encontre d’un officiel de match». C'est la sanction la plus dure prévue par la FIFA et cela impliquerait mécaniquement l'Atlético de Madrid, le club de Gimenez.

La suite après cette publicité

Car cette sanction est applicable à toutes les compétitions. Si elle venait se confirmer, le défenseur de 27 ans ne pourrait pas rejouer avant le début du mois d'avril. Une grosse perte pour les Colchoneros où il est titulaire dans l'équipe de Diego Simeone, lequel n'a pas vraiment besoin de ça après une première partie de saison très laborieuse (5e de Liga après 14 journées, élimination de toutes coupes d'Europe). Cette punition rappellerait aussi celle infligée à Luis Suarez après sa fameuse morsure sur Chiellini durant la Coupe du Monde 2014. L'attaquant avait écopé de quatre mois de suspension, en plus de 100 000 francs suisses d'amende (un peu plus de 100 000 euros). Il avait raté 11 matchs avec le Barça...

A l'occasion de la Coupe du Monde, Parions Sport en Ligne vous propose votre premier pari doublé jusqu’à 100€ et 10€ de freebets offerts sans dépôt avec le code FMCDM.
Créez votre compte dès aujourd’hui pour profiter de cette offre exclusive.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité