Coupe du Monde 2022, Portugal : Fernando Santos lâche ses vérités sur l'affaire Cristiano Ronaldo

Par Matthieu Margueritte
3 min.
Coupe du Monde 2022, Portugal : Fernando Santos lâche ses vérités sur l'affaire Cristiano Ronaldo @Maxppp

Présent en conférence de presse avant le quart de final face au Maroc, le sélectionneur lusitanien a dû faire face aux nombreuses questions sur CR7. Et voici ses réponses.

La suite après cette publicité

À la veille d’affronter le Maroc en quart de finale de la Coupe du Monde, Fernando Santos savait ce qui l’attendait ce midi en conférence de presse d’avant-match. Depuis qu’il a pris la décision d’asseoir Cristiano Ronaldo sur le banc de touche pour le huitième de finale contre la Suisse (6-1), le sélectionneur du Portugal savait qu’il avait déclenché un véritable tsunami. Les proches de CR7 ont crié au scandale et la presse lusitanienne est même allée jusqu’à affirmer que le numéro 7 de la Seleção avait menacé de quitter l’équipe sur le champ, après avoir appris qu’il ne serait pas titulaire. Un événement XXL qui a poussé la fédération portugaise à publier un communiqué pour démentir cette information.

Alors, quand il s’est présenté face aux médias ce vendredi 9 décembre, Fernando Santos était conscient que sa conférence de presse allait surtout concerner le cas Ronaldo plutôt que le match face aux Lions de l’Atlas. Mais « l’Ingénieur » ne s’est pas défilé. « J'ai eu une conversation avec Cristiano Ronaldo. On a parlé de la sélection portugaise. Mais la seule conversation que j'ai eue avec lui a été avant le match contre la Suisse pour lui dire qu’il allait être remplaçant. Je lui ai dit qu’il n’allait pas être titulaire en huitièmes de finale. Il n'était pas content de la conversation, comme d'habitude. Mais c'était une conversation normale où chacun montrait son point de vue. Une conversation normale. »

À lire Randal Kolo Muani raconte son duel perdu face à Emiliano Martínez

« Laissez Cristiano Ronaldo tranquille »

Assailli de questions, Santos est revenu sur cette fameuse menace de départ de sa star. Une rumeur selon le coach lusitanien qui a confirmé le mécontentement de CR7. « Il ne m'a jamais dit qu'il allait quitter la sélection du Portugal. Il ne me l'a pas dit. Il faut voir son attitude. Il a fêté les buts avec ses coéquipiers, remercié les supporters. Quand un joueur est capitaine du Portugal et qu’il débute sur le banc, c’est normal qu’il ne soit pas content. Quand je lui ai dit qu’il n’allait pas commencer, il m'a demandé si c'était une bonne idée. Bien sûr, il n'était pas content. Mais vous assure qu'il n'a jamais voulu quitter la sélection », a-t-il déclaré, avant de demander aux médias d’arrêter avec cette histoire.

La suite après cette publicité

« Il est temps d'en finir et d'arrêter avec ça. Il est sorti des vestiaires contre la Suisse, il s'est échauffé, il est allé courir pour fêter les buts avec ses coéquipiers. Il a appelé ses collègues pour les remercier de leur effort, mais il a quitté le terrain tout seul. Laissez Cristiano Ronaldo tranquille. Dans toutes les conférences de presse au Portugal, 90% des questions portent sur Cristiano Ronaldo. Nous sommes concentrés. Le lendemain du match contre la Suisse quand les choses sont sorties, on a continué à travailler. Nous sommes à un moment crucial et l'ambiance au sein de l'équipe est fantastique. » C’est dit !

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité