Le prodige brésilien Endrick fait tourner la tête aux plus grands clubs d'Europe

Le très jeune Endrick (15 ans) est la dernière sensation au Brésil. L'attaquant extrêmement précoce doit attendre ses 16 ans pour signer un précontrat et sa majorité pour s'en aller, mais il a déjà l'embarras du choix.

Endrick sous le maillot de Palmeiras
Endrick sous le maillot de Palmeiras ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ces dernières semaines, le Real Madrid et le FC Barcelone semblaient les mieux placés pour s'offrir Endrick. Qui ça nous diriez-vous ? Endrick Felipe Moreira De Sousa de son nom complet est la nouvelle sensation au Brésil. Il n'a que 15 ans (il est né en 2006) et ne peut donc pas encore s'en aller de Palmeiras où son contrat jeune se termine en 2024, mais déjà, l'Europe entière est à ses pieds...

Non, le Stade Rennais n'est pas resté seul longtemps dans ce dossier. Le club français avait même envoyé quelqu'un pour le superviser à la Copinha de São Paulo, une compétition très relevée chez les jeunes U20 au Brésil. Forcément, les Bretons n'étaient pas seuls au bord du terrain et c'est en faite les plus grands clubs du vieux continent qui avaient un œil sur lui, déjà séduits par ses qualités particulièrement précoces.

Le PSG est dans le coup

C'est bien simple, en seulement 90 minutes reparties sur trois matches, le très jeune attaquant a marqué à cinq reprises contre des adversaires plus âgés que lui. Avec de telles performances, il a été élu haut la main joueur du tournoi, en plus de remporter le trophée du plus beau but. Palmeiras voit en lui la poule aux œufs d'or. Son départ futur est d'ores et déjà acté mais il n'a pas encore 16 ans et devra attendre cet âge-là pour signer un précontrat.

«La prochaine étape, c’est de signer le contrat professionnel avec Palmeiras lorsqu’il aura 16 ans, en juillet, temporise son agent sur O Globo ces dernières heures. Je n’ai aucun doute sur le fait que cela arrive. Il n’y a pas d’autre possibilité. Il a un contrat de formation, qui est valide au regard de la législation brésilienne. Quelqu’un pourrait payer sa clause actuelle. Mais pourquoi voudrait-il quitter Palmeiras ? Le club a misé sur lui» s'interroge-t-il ?

La réalité, c'est aussi qu'il faudra attendre les 18 ans du joueur pour un transfert, c'est-à-dire le 21 juillet 2024. Le Real Madrid, qui souhaite faire un nouveau coup à la Vinicius Junior, et le Barça sont sur le coup mais Chelsea et Manchester City ont pris de l'avance dans ce dossier, selon Sky Sports. Le média anglais parle également d'intérêt de la part du Bayern Munich et du PSG. Pour se l'offrir en revanche, il faudra débourser plus de 40 M€, soit plus que le montant record perçu par Palmeiras lors de la vente de Gabriel Jesus (environ 30M€) aux Cityzens en 2016.

Plus d'infos

Commentaires