Ligue 1 : Ben Yedder sauve Monaco face à Lorient

Bougé pendant 90 minutes par Lorient qui a mené deux fois au score grâce à Terem Moffi, Monaco s'en est sorti in extremis par son capitaine Wissam Ben Yedder, double buteur et sauveur de son équipe dans les derniers instants.

Kevin Volland et Wissam Ben Yedder à Louis-II contre Lorient
Kevin Volland et Wissam Ben Yedder à Louis-II contre Lorient ©Maxppp

À Monaco d'en profiter. La défaite inattendue de l'OL hier face à Montpellier pouvait permettre au club princier de revenir à un point, sur les talons des Gones. 2021 sourit à l'ASM, qui a remporté les 8 matches qu'elle a disputés en ce début d'année et la réception de Lorient pouvait convenir pour poursuivre cette belle série. Golovin, l'homme en forme, manquait tout de même à l'appel. Niko Kovac reconduisait tout de même son 4-4-2 avec Ben Yedder et Volland devant, et Diatta à la place du blessé russe. Le club breton ne venait pas non plus en Principauté en simple faire-valoir. Gonflés à bloc grâce à leurs 3 victoires sur les 4 dernières rencontres, les protégés de Pélissier débordaient d'ambition.

La suite après cette publicité

Dès les premières minutes, les Merlus affichaient un certain entrain sur la pelouse et beaucoup de concentration à l'image de cette première intervention difficile d'Hergault (4e). Mieux que ça, ils profitaient de l'apathie des locaux pour les prendre à revers. L'appel de Wissa vers l'intérieur surprenait tout le monde et contraignait Lecomte à la faute dans sa surface. Moffi ne tremblait pas et offrait l'avantage aux siens sur penalty (0-1, 7e). Monaco était méconnaissable en ce début de rencontre, très loin de l'image qu'il laisse depuis quelques semaines. Sans idée, se débarrassant de tous les ballons, le club du Rocher ne semblait pas dans son assiette, frôlant même la correctionnelle.

Ben Yedder en sauveur

Volland perdait un ballon bêtement dans le rond central, profitant à Moffi. L'attaquant se faufilait mais perdait son duel face à Lecomte, ne trouvant pas le cadre sur cette énorme occasion. L'ASM avait eu chaud, sans pour autant montrer autre chose. Diop et Tchouaméni s'agaçaient, Sidibé et Henrique ne distribuaient aucun centre exploitable et Volland passait au travers. Seul Ben Yedder parvenait un peu à tirer son épingle du jeu. Dreyer s'interposait difficilement sur son coup-franc puissant (36e) mais il loupait surtout une grosse opportunité de la tête (34e). Kovac n'avait pas d'autre choix que de faire bouger les choses. Le Croate remplaçait le fantomatique Diatta à la pause par Jovetic.

Plus que ce remplacement, les Monégasques se mettaient enfin à jouer, donnant plus d'impulsion dans leur jeu et de mouvements. Ils obtenaient même un penalty sur cette main de Mendes dans sa surface, que transformait Ben Yedder (1-1, 48e). Revenus dans la partie, ils ne faisaient pas prolonger leur embellie très longtemps. Malgré quelques minutes plus positives et deux situations dangereuses dans la surface lorientaise, une nouvelle erreur les condamnait. Moffi s'emparait d'un ballon encore égaré pour s'en aller crucifier Lecomte (1-2, 62e). Ce nouveau but du Nigérian faisait très mal au 4e de Ligue 1, qui s'en est sorti in extremis dans ce jour sans grâce à la reprise dans les derniers instants de Ben Yedder (2-2, 90e+3). Lorient ramène un point mais peut nourrir des regrets.

Le live de la rencontre à retrouver ici.

Le classement de la Ligue 1.

Plus d'infos

Commentaires