Bordeaux : le message de Gérard Lopez sur la relégation

Gérard Lopez pendant une conférence de presse
Gérard Lopez pendant une conférence de presse ©Maxppp

Optimisme. Voilà l'état d'esprit de Gérard Lopez, alors que le FC Girondins de Bordeaux va descendre en Ligue 2 à l'issue de cette saison 2021-2022. Le propriétaire du club au scapulaire, qui a racheté le FCGB l'été dernier dans une période délicate financièrement, va désormais devoir trouver 20 M€ à présenter à la DNCG d'ici le 30 juin prochain afin de ne pas disparaître dans les abysses du foot français. Par le biais d'un communiqué publié en cette triste soirée pour le peuple girondin, l'ancien patron du LOSC a reconnu avoir commis des erreurs, tout en garantissant aux supporters que son objectif restait bel et bien de sauver Bordeaux.

La suite après cette publicité

Le communiqué de Gérard Lopez

« À l'appel d'acteurs attachés à l'histoire, aux valeurs, au rôle central du club dans la vie de la ville, je me suis engagé personnellement dans un projet de sauvetage du club, après m'être assuré du soutien de l'ensemble de ses parties prenantes.

En juillet dernier, le club était dans une situation calamiteuse, et nous savions qu'il nous serait impossible de solder en si peu de temps l'héritage de trop nombreuses saisons d'errements dans la gestion du club. La validation tardive du projet de reprise ne nous a pas permis de débuter la saison dans de bonnes conditions. Nous avons commis des erreurs. J'ai commis des erreurs.

C'est pour moi un échec personnel, et j'en assume la responsabilité. Nous n'avons pas été à la hauteur et je mesure l'immense déception de tous ceux, et en particulier les supporters, qui sont attachés à ce club et qui nous ont fait confiance. Toutefois, il est de ma responsabilité, même dans les moments difficiles, de ne pas perdre de vue le cap que nous nous sommes fixé : sauver le club est et demeure mon objectif.

Nous pouvons y arriver, nous avons travaillé et nous continuons plus que jamais de travailler à un nouveau projet qui passe par la remontée parmi l'élite dès la saison prochaine. Pour y parvenir, il est impératif que nous partagions tous, collectivement, cet objectif. Les actionnaires du club, Jogo Bonito, mais aussi King Street et Fortress, en tant que détenteurs de la dette, sont pleinement engagés dans ce projet, à mes côtés.

Le chemin de la reconstruction sera évidemment difficile et implique des changements importants. J'y suis prêt et les prochaines semaines doivent nous permettre de comprendre ce qui n'a pas fonctionné cette saison et les changements que nous devons opérer.

Un conseil d'administration jeudi a permis d'acter les grandes lignes de ce projet. Nous le mènerons en concertation avec les parties prenantes du club, et en premier lieu avec les représentants de ses salariés, mais aussi avec les instances de contrôle du football professionnel qui ont soutenu le projet de sauvetage dès l'été dernier. Je m'exprimerai plus en détail prochainement sur les contours de ce projet. »

Plus d'infos

Commentaires