Coupe de France : l’OL balaye Valenciennes et se qualifie pour la finale !

Par Maxime Barbaud
2 min.
Alexandre Lacazette, buteur avec l'OL @Maxppp

Emmené par un Alexandre Lacazette auteur d’un doublé, l’OL n’a pas tremblé lors de la réception de Valenciennes. Les Gones s’imposent logiquement 3-0 face à la lanterne rouge de Ligue 2 et s’offrent une première finale de Coupe de France depuis 2012.

Une occasion en or. Après tant d’échecs ces dernières années dans les différentes coupes nationales et même européennes, l’OL avait là une énorme opportunité de retrouver une finale, et le Stade de France pour la première fois depuis 2012. Il restait à battre Valenciennes dans cette demi-finale de Coupe de France, un adversaire largement dans ses cordes sur le papier. Les Nordistes sont lanterne rouge de Ligue 2, un pied et quatre orteils en National déjà. Ce parcours en Coupe de France est déjà un bel exploit pour VA mais pour cela il fallait résister à des Lyonnais en confiance, avec Perri dans le but comme prévu, et sans Tolisso et Cherki, mais avec Mangala et Nuamah.

La suite après cette publicité

global

67
Possession
33
59
Duels gagnés
41
88
Passes réussies
79

La mission s’annonçait délicate dès les premières minutes avec les arrêts déjà déterminants de Louchet devant Nuamah (5e) et Benrahma (6e). Le gardien déjà brillant contre Rouen au tour précédent était ensuite sauvé par son poteau sur ce centre-tir de Taglifico (11e). Porté par un stade quasi plein et un public acquis à sa cause, l’OL avait pris le match par le bon bout. Les joueurs de Pierre Sage dominaient largement les débats et multipliaient les situations plus chaudes les unes que les autres. Cet accrochage de Basse sur Nuamah aurait sans doute mérité un petit quelque chose dans la surface (24e), tandis que la tentative suivante du Ghanéen passait un cheveu à côté (26e).

À lire PSG : Bradley Barcola envoie un message fort

L’OL a accéléré en seconde période

Secoué dans tous les sens, Valenciennes jouait avec ses armes, comme envenimer un peu les choses. Ça fonctionnait plutôt bien puisque le temps fort lyonnais se calmait et VA pensait même ouvrir le score sur une action confuse. Mme Frappart laissait jouer après une faute de Mata sur Hamache, puis une seconde de Knockaert sur O’Brien, permettant à l’ancien joueur de Leicester de servir le buteur Doucouré (39e). La VAR a finalement et logiquement refusé ce but. Un avertissement sans conséquence pour les Gones mais un avertissement quand même. La leçon a semble-t-il été bien retenue puisqu’au retour des vestiaires, l’OL profitait d’un contact entre Lacazette et Cuffaut pour obtenir un penalty.

La suite après cette publicité

Le capitaine ne tremblait pas (1-0, 51e) et lançait les siens vers le Stade de France. Dans la foulée, il profitait d’un bon ballon de Benrahma, remportait son duel sur le même Cuffaut et doublait la mise d’un tir croisé (2-0, 57e). Plus grand-chose ne paraissait empêcher les Lyonnais de se hisser en finale. Ils contrôlaient les débats avec toujours plus de maîtrise face à des Valenciennois qui abdiquaient toujours plus au fur et à mesure que la fin de rencontre approchait. Sur leurs premiers ballons, Cherki servait même Orban (3-0, 75e) pour sceller le sort du match. Le Groupama Stadium n’avait plus qu’à hurler sa joie et célébrer cette première finale de Coupe de France depuis 12 ans. Reste à savoir qui du PSG ou de Rennes sera l’adversaire le 25 mai prochain.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité