Mercato PSG : Nasser Al-Khelaifi prend les choses en main pour David Alaba

Libre comme l'air cet été, David Alaba est très courtisé. Le Paris SG est sur les rangs. Une option d'abord secondaire qui prend doucement du poids dans l'esprit de l'Autrichien.

David Alaba arrive en fin de contrat au Bayern Munich
David Alaba arrive en fin de contrat au Bayern Munich ©Maxppp
La suite après cette publicité

«J'ai décidé de faire autre chose après cette saison, de quitter le club. Ça n'a pas été une décision facile à prendre, je suis ici depuis 13 ans et je porte ce club dans mon cœur». Il y a quelques jours, en conférence de presse, David Alaba (28 ans) confirmait qu'il ne prolongerait pas son contrat avec le Bayern Munich et serait donc libre comme l'air cet été. Une information qui n'a échappé à aucun cador européen : le Real Madrid, le FC Barcelone, Liverpool, les deux Manchester et le Paris Saint-Germain sont en effet candidats à l'accueillir cet été.

Toutefois, ses exigences (on parle de 20 M€ annuels) freinent la plupart de ces courtisans, handicapés par la crise de la Covid-19. Tous sauf un, le PSG. Selon Sport-Bild, le club de la capitale a fait savoir à Pini Zahavi, représentant de l'Autrichien, qu'il était disposé à lui offrir des émoluments conséquents. As ajoute même que Nasser Al-Khelaïfi en personne se serait entretenu avec le polyvalent gaucher, capable d'évoluer au milieu, en charnière centrale et sur le côté gauche de la défense avec la même qualité.

L'opération séduction est lancée

Le président parisien a lancé l'opération séduction pour afficher ses ambitions et les mérites de son écurie. Et il a bien fait de prendre les devants. Sport-Bild croit en effet savoir qu'au premier abord l'option PSG n'est pas celle qui enchante le plus le natif de Vienne. Ce dernier a même confié à son cercle de proches que le champion de France en titre était exclu d'office. Il privilégie clairement le Real Madrid, voire le FC Barcelone.

Toutefois, la tournure prise par les événements et l'immobilisme des ses prétendants préférés commenceraient doucement à le faire changer d'avis et le PSG serait bel et bien revenu dans la course. Un rebondissement qui inquiète le Real, selon As, autre candidat déclaré dans ce dossier. Le magazine allemand ajoute qu'Alaba et son clan ne se précipiteront pas. La décision sera prise cet été, peut-être même après l'Euro. D'ici là, le PSG a encore le temps de grappiller des points.

Plus d'infos

Commentaires