Arsenal : Martin Odegaard prend les commandes

Menés 3-1 à la pause face à West Ham, les Gunners s'en sont remis à Martin Odegaard, leur nouveau maître à jouer, pour revenir dans la partie. Le jeune Norvégien de 21 ans, prêté par le Real Madrid, a déjà pris beaucoup de place dans l'équipe londonienne.

Martin Odegaard lors de West Ham-Arsenal
Martin Odegaard lors de West Ham-Arsenal ©Maxppp
La suite après cette publicité

Arsenal a connu une semaine des plus étranges. Victorieux en Grèce sur le score de trois buts à un, les Gunners avaient de quoi voir venir contre l'Olympiakos à l'Emirates en milieu de semaine. Les Londoniens ont rendu une copie terne et se sont inclinés à domicile sur le score d'un but à zéro, validant tout de même leur billet pour le prochain tour de la Ligue Europa. On s'attendait, ce dimanche, à beaucoup plus dans le jeu contre West Ham en revanche.

Les joueurs de Mikel Arteta sont totalement passés à côté de leur entame de jeu et ont été rapidement menés sur le score de trois buts à zéro (15e, 17e, 32e). En toute fin de première période, les coéquipiers d'Alexandre Lacazette ont réduit l'écart grâce à un but contre son camp de Soucek. En seconde période, on a vu autre chose. Ils se sont ainsi rapprochés grâce à un nouveau but contre son camp, cette fois de Dawson avant d'égaliser en toute fin de match par Lacazette.

Odegaard maître du sang froid

Mais ce qui a frappé surtout, c'est cette sorte de dépendance à Martin Odegaard. Le milieu norvégien, à la cave au Real Madrid après une excellente saison à la Sociedad, a été prêté chez les Gunners. Et depuis, il fait la pluie et le beau temps. Contre les Grecs, il n'était pas là en début de match et cela s'est vu. Mikel Arteta, lui, en est déjà fan : « nous en avons d'autres avec des qualités différentes, mais il est vrai que Martin nous donne maintenant un niveau différent sur certaines choses que nous n'avions pas. »

Mais l'Espagnol, ancien milieu de terrain aussi, ne s'est pas arrêté en si bon chemin. « Je pense qu'il a fait une performance incroyable, il était très intelligent dans sa façon de lire le jeu, dans la façon dont il affectait le jeu et encore une fois, il a montré à quel point il voulait gagner. Quand tout le monde tremblait un peu, il nous a donné ce sang-froid sur le ballon et il a créé chance après chance », a-t-il poursuivi, espérant sans doute pourvoir conserver le joueur à l'issu de son prêt.

Désormais avec l'équipe nationale de Norvège, Martin Odegaard a répondu à son entraineur par le biais du média VG, quelqu'un «d'incroyablement bon. Il faut juste ouvrir ses oreilles et de faire attention. C’est un entraîneur fantastique.» Lui non plus ne sait pas de quoi sera fait l'avenir. «Je n'ai pas réfléchi à ce qui va se passer cet été. Le contrat avec Arsenal dure jusqu'à la fin de la saison. Nous verrons ce qui se passera cet été mais je défends toujours deux choses : la stabilité et le développement. Ce sont les mots clés.» Le message est passé !

Plus d'infos

Commentaires