Betis : Nabil Fekir raconte ses premiers mois en Liga

Dans un entretien accordé en Espagne, l'international tricolore a expliqué son adaptation au football espagnol et a notamment comparé la Ligue 1 et la Liga.

Nabil Fekir célèbre son but face au Celta
Nabil Fekir célèbre son but face au Celta ©Maxppp

Le choix Betis avait surpris bien du monde cet été. Alors qu'il était à deux doigts de s'engager avec Liverpool après le Mondial, Nabil Fekir a fait le choix, un an plus tard, de rejoindre les Verdiblancos. Une équipe certes ambitieuse et importante sur la scène nationale de l'autre côté des Pyrénées, mais tout de même assez loin d'être considérée comme une grosse écurie du Vieux Continent. Et pour l'instant, ça se passe plutôt mal pour les Andalous. Sous les ordres de Rubi, arrivé sur le banc betico cet été, Nabil Fekir et ses partenaires flirtent avec la zone rouge, même si cette victoire face au Celta en milieu de semaine leur a permis de respirer un peu.

La suite après cette publicité

Sur le plan individuel, l'ancien de l'Olympique Lyonnais vit un début de saison honnête, mais tout de même loin des attentes placées en lui par les supporters, après son arrivée fêtée comme celle d'un véritable galactique. Plutôt intéressant balle au pied, et capable d'être décisif comme face au Celta, il est aussi assez intermittent et donc très souvent discret. Dans un entretien accordé au média El Pais, il en a dit plus sur ses premiers mois passés en Liga.

« Je préfère la façon de jouer en Espagne »

« Je dirais que ça se passe bien. C'est vrai que les résultats de l'équipe pourraient être meilleurs, mais de façon globale je suis satisfait. C'est une équipe familiale, mais ce n'est pas un club modeste. C'est vrai que l'OL est un grand club et que le Betis n'a pas autant joué en Europe. Ce sont deux clubs différents, mais je suis exigeant et j'espère que le Betis pourra se qualifier en Ligue Europa ou même en Ligue des Champions. Je me sens bien ici », a-t-il d'abord lancé.

Il a ensuite comparé le football français au football espagnol : « c'est différent. En France tout est plus tactique, et le football se base sur le physique. Ici, tout est fait autour du ballon. Ça m'a surpris de voir que même les équipes du bas de tableau jouent au football et essayent de construire et faire des choses. En France, ce n'est pas comme ça. Avec mes caractéristiques, je préfère la façon de jouer d'ici. Je ne veux pas dire que le football en France est plus facile, juste différent ». Voilà qui est clair !

Plus d'infos

Commentaires