OM : Valentin Rongier n'exclut rien pour son avenir

Alors que l'OM se prépare à chambouler son effectif cet été, Valentin Rongier s'est livré sur son avenir. Et même s'il se sent bien à Marseille, le milieu de terrain sait que tout peut aller très vite dans le football.

Valentin Rongier en pleine interview
Valentin Rongier en pleine interview ©Maxppp
La suite après cette publicité

Une fin de saison n'est jamais reposante. Et du côté de l'Olympique de Marseille, ça l'est encore moins. Suite à son match nul contre Strasbourg et sa défaite à Saint-Etienne, le club phocéen est cinquième grâce à une meilleure différence de buts que le RC Lens (56 pts), le tout à deux journées de la fin. Sur le plan sportif, il va donc falloir performer pour décrocher une qualification pour une Coupe d'Europe. Mais en coulisses, tout n'est pas rose.

Une saison perturbée pour l'ancien Nantais

Ce vendredi soir, RMC Sport avançait que Jorge Sampaoli, mécontent de certains éléments, avaient écarté quatre joueurs pour les deux dernières rencontres de Ligue 1 face à Angers et Metz : Michaël Cuisance, Saîf-Eddine Khaoui, Valère Germain et Christopher Rocchia. Dans le même temps, les dirigeants doivent penser à l'avenir avec plusieurs joueurs en fin de contrat et la fin des prêts à régler. Un mercato estival qui s'annonce donc mouvementé, mais pas vraiment sur le papier pour Valentin Rongier.

Sous contrat jusqu'en juin 2024 avec les Olympiens, l'ancien Nantais a disputé 33 rencontres toutes compétitions confondues cette saison (1 but, 2 caviars). Pas mal pour un joueur blessé quasiment deux mois à cause d'un tendon d'Achille fragile. Interrogé par La Provence, Valentin Rongier est revenu sur sa saison, tout en évoquant son avenir. Et pour le milieu de terrain, il risque d'y avoir un grand ménage cet été du côté de l'Orange Vélodrome.

«On ne décide pas de tout dans le foot»

«Ceux qui restent se demandent un peu quel sera l'effectif. On connaît à peu près les têtes qui vont rester, celles qui ont une valeur marchande et sont clairement sur le marché. Cette année, le remaniement de l'effectif sera lourd par rapport aux autres années», a d'abord lâché le numéro 21. Justement, en parlant d'avenir, qu'en est-il de celui de Valentin Rongier ? Pas sur la liste des indésirables, ce dernier ne ferme cependant aucune porte.

«Franchement, il me reste trois ans de contrat, je me sens bien ici, je suis heureux, j'ai un cadre de vie magnifique. Après, on ne décide pas de tout dans le foot. Si une équipe met 25 ou 30 millions sur Rongier (sic) et que le président me dit qu'il a besoin d'argent... Ça dépend du projet, de plein de choses. Dans ma tête, je ne suis vraiment pas parti du tout», a conclu Valentin Rongier.

Plus d'infos

Commentaires