OM : Jacques-Henri Eyraud a fixé un prix démesuré pour Morgan Sanson

Morgan Sanson fait partie des principaux candidats à un départ cet été, et il discuterait déjà avec des clubs anglais. Mais l'OM demanderait beaucoup, même trop, d'argent...

Jacques Henri Eyraud, le président de l'Olympique de Marseille
Jacques Henri Eyraud, le président de l'Olympique de Marseille ©Maxppp

Ce n'est plus un secret désormais : l'Olympique de Marseille est en difficulté et a besoin de vendre des joueurs pour ne pas terminer l'exercice dans le rouge. Depuis quelques jours, les médias évoquent un montant de 60 millions d'euros. C'est la somme que Jacques-Henri Eyraud souhaite récupérer en vendant certains membres de l'équipe première marseillaise.

La suite après cette publicité

Plusieurs joueurs conservent une belle cote sur le marché, malgré un prochain mercato où les prix devraient être revus à la baisse. C'est le cas de Duje Caleta-Car, de Bouna Sarr, de Bouba Kamara mais surtout de Morgan Sanson, qui risque même d'être le joueur marseillais le plus bankable dans les mois à venir. Et l'OM peut compter sur un atout de taille, puisque le super-agent Pini Zahavi a pris en charge le dossier du milieu de terrain de 25 ans selon les informations du quotidien l'Equipe.

Zahavi estime qu'Eyraud demande trop d'argent

La cible est claire : le marché anglais. Premièrement, car c'est à nouveau là où les clubs auront le plus de pouvoir d'achat cet été, mais c'est aussi en Premier League que le joueur rêve de poursuivre sa carrière. D'où ce rapprochement avec Zahavi, qui aurait déjà commencé à discuter avec Arsenal, Tottenham et Everton. Des écuries prestigieuses qui feraient office de joli point de chute pour l'ancien du MHSC. Seulement, il y a un problème.

Jacques-Henri Eyraud se montrerait très gourmand, et espérerait, toujours selon le journal, récupérer un montant situé entre 35 et 40 millions d'euros pour le milieu de terrain. Pini Zahavi lui aurait déjà fait savoir que cette somme était bien trop élevée, surtout au vu du contexte actuel. Nul doute que le président olympien va devoir revoir ses ambitions à la baisse, ce qui ne l'arrange pas puisqu'avec la vente de Sanson à un tel prix, il aurait déjà pu récupérer plus de 50% de la somme dont il a tant besoin...

Plus d'infos

Commentaires