Mercato : libre comme l'air, Jean-Christophe Bahebeck veut rebondir en France !

Parti à l'étranger depuis 4 ans, Jean-Christophe Bahebeck est libre comme l'air et veut rebondir en France. Pas une mince affaire pour l'ancien grand espoir du PSG, qui a enchaîné les expériences mitigées ces dernières saisons.

Jean-Christophe Bahebeck fête un but avec le PSG en 2014
Jean-Christophe Bahebeck fête un but avec le PSG en 2014 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Bien avant de devenir le meilleur centre de formation de France, le PSG disposait déjà de quelques talents chez les jeunes. Parmi eux figurait un certain Jean-Christophe Bahebeck. Attaquant capable d'évoluer aussi bien à droite qu'à gauche, cet ancien international Espoirs tricolore (7 sélections) a longtemps été considéré comme l'un des grands espoirs du club parisien à la fin des années 2000. Malgré une concurrence bien moins forte qu'aujourd'hui (Erding, Luyindula, Hoarau, Erding ou Gameiro), Bahebeck a dû se contenter de bouts de matches pendant plusieurs saisons (53 matches dont 3 de Champion's League, 6 matches d'Europa League et 34 matches de L1 pour un total de 6 buts toutes compétitions confondues avec le PSG) avant d'aller tenter sa chance en prêt loin de la Capitale.

Mais rien ne s'est vraiment passé comme prévu. Au total, cinq prêts, et peu performances significatives malgré quelques buts que ce soit en Ligue 1 à Troyes, Valenciennes, ou Saint-Étienne, en Serie A à Pescara ou au FC Utrecht en Eredivisie. Pourtant, le club hollandais décide de recruter définitivement Bahebeck au sortir d'une saison de prêt moyenne (3 buts en 12 matches). Après un exercice 2019-20 miné par des blessures (3 buts en 15 matches), l'ancien Parisien est de nouveau libre.

Recalé par Dijon et Nîmes

Après 4 ans passés loin de la France, le natif de Saint-Denis souhaite revenir au pays pour rebondir comme nous l'a affirmé un proche du joueur. Ces dernières semaines, il a été proposé à deux clubs de Ligue 1. Mais selon nos informations, ni Dijon, ni le Nîmes Olympique n'ont donné suite. Le Standard Liège garde un œil sur lui mais n'a entamé aucune démarche pour le moment.

À 27 ans et après plus de 180 matches au plus haut niveau, Jean-Christophe Bahebeck est à la croisée des chemins et va devoir tout faire pour rebondir. Reste désormais à savoir si cela passera par un retour en France où à l'étranger. Il se murmure qu'un club turc serait également intéressé. À suivre.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires