Le FC Barcelone veut rapatrier Luis Enrique dès cet été

Par Josué Cassé
2 min.
Luis Enrique sur le banc du PSG. @Maxppp

À la recherche d’un entraîneur depuis l’annonce du départ de Xavi en fin de saison, le FC Barcelone souhaiterait rapatrier Luis Enrique, actuellement sous contrat avec le Paris Saint-Germain, à partir du 1er juillet 2024…

Julian Nagelsmann, Hansi Flick, Roberto De Zerbi, Thiago Motta… Ces dernières semaines, la liste des possibles successeurs de Xavi sur le banc du FC Barcelone ne cesse de grandir. Malgré tout, rien n’a encore été définitivement tranché au sein du conseil d’administration du club et d’autres opportunités pourraient bien voir le jour dans les mois à venir. Dans cette optique, la Cadena SER apporte de nouvelles informations sur ce bouillant dossier. Alors que les Blaugranas s’apprêtent à jouer, face à Naples, leur avenir sur la scène européenne lors du 8e de finale retour de Ligue des Champions (1-1 à l’aller), la radio espagnole indique, en effet, que l’option privilégiée par Deco, directeur sportif des Culers, serait de rapatrier Luis Enrique sur le banc catalan, et ce dès cet été.

La suite après cette publicité

«Dans un monde idéal, l’entraîneur préféré de Deco est Luis Enrique. Celui qu’ils aiment le plus est l’entraîneur des Asturies, une autre chose est de savoir s’il peut signer ou non parce qu’il a un contrat avec le PSG. Ils aiment les jeunes entraîneurs comme Arteta ou Xabi Alonso. Roberto de Zerbi est également apprécié et ses méthodes sont bien connues. Évidemment, on a toujours parlé à l’allemande : Flick, Tuchel… La situation économique est ce qu’elle est et elle limite autant qu’elle limite, mais en ce moment, l’entraîneur que j’aime le plus est Luis Enrique», analyse dans cette optique Sique Rodríguez, dans «Carrusel Canalla».

À lire LdC, PSG : 3 000 spectateurs attendus contre le FC Barcelone

Luis Enrique, un rêve inaccessible pour le Barça ?

Passé par le Barça entre 2014 et 2017, Luis Enrique est, quoi qu’il en soit, perçu comme le technicien idéal pour redonner au jeu barcelonais un éclat certain. Le média précise, par ailleurs, que la direction catalane souhaiterait profiter du climat hostile régnant actuellement dans la capitale française pour convaincre l’Espagnol de 53 ans de faire son retour en Catalogne. Entre le départ à venir de Kylian Mbappé et les nombreuses critiques adressées à l’entraîneur asturien - que ce soit sur les manques collectifs du PSG, ses choix tactiques ou sa communication - l’actuel architecte des Rouge et Bleu pourrait, en effet, se lasser.

La suite après cette publicité

Méfiance toutefois car si l’ancien sélectionneur de la Roja, lié au champion de France en titre jusqu’en juin 2025, termine généralement les contrats qu’il signe, un autre problème de taille se dresse face aux volontés actuelles de Deco. En difficulté sur le plan financier, le Barça ne semble clairement pas disposer de la marge de manœuvre suffisante pour forcer le destin de l’Ibère. En attendant de voir si la direction des Culers tentera, ou non, sa chance, le Barça, relégué à huit points du Real Madrid après son nul frustrant (0-0) à Bilbao, va de son côté devoir terminer au mieux sa saison.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité