Ligue des Champions : le PSG va toucher un gros chèque !

Clap de fin pour le PSG en Ligue des Champions. Si le parcours sportif reste malgré tout satisfaisant, échouer aux portes de la finale risque de laisser des traces au sein du groupe. Financièrement parlant, la campagne européenne parisienne reste plus que correcte, même si le dernier finaliste de la C1 va empocher moins d'argent que l'an passé.

Le trophée de la Ligue des Champions
Le trophée de la Ligue des Champions ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce matin forcément, les mines risquent d'être sombres du côté du PSG. Les joueurs ont échoué aux portes de la finale de la Ligue des Champions et l'objectif de soulever la coupe aux grandes oreilles ne sera pas atteint une fois encore et comme depuis chaque saison depuis l'arrivée de QSI à la tête du club parisien. Au-delà de l'importance sportive et de l'impact fort auprès des joueurs et des clubs européens, remporter la plus prestigieuse des compétitions européennes revêt un intérêt largement pécunier.

Car si l’élimination face à Manchester City va être difficile à digérer sportivement, il va l'être moins sur l'aspect financier. Comme l'indique l'Equipe ce matin, le club dirigé par Nasser Al-Khelaïfi va toucher tout de même un joli pactole, de l'ordre de 110 M€. Un montant bien évidemment en baisse par rapport à l'exercice précédent pour le PSG, qui avait échoué en finale face au Bayern (1-0) et qui avait permis de faire rentrer 126,8 M€ dans les caisses. Une différence qui s'explique évidemment par la non-présence du PSG en finale, qui aurait pu lui rapporter une quinzaine de millions supplémentaires.

Un chèque de 110 M€ dans les caisses du PSG

Ce joli chèque de 110 M€ se décompose ainsi : Paris va toucher un total d'environ 57 M€ pour sa campagne européenne (15,25 M€ de prime de participation, 11 M€ pour ses points en phase de poules, 9,5 M€ pour sa qualification en 1/8e de finale, 10,5 M€ pour les 1/4 et 12 M€ pour les demi-finales). À ce montant, auquel il faudra soustraire 2,9 % de décote en raison de la COVID-19, va s'ajouter la quote-part des droits TV, qui devrait s'élever à 28 M€. Une somme sensiblement la même que la saison passée, qui s'explique par la non-présence de Rennes et du LOSC dans le tableau final de la Ligue des Champions, alors qu'en 2019-20, l'OL avait réalisé un immense parcours européen jusqu'en demi-finale et avait récupéré une part plus importante du gâteau des droits TV. Enfin pour atteindre les 110 M€, il faut également rajouter la prime du coefficient club qui se base sur les performances du champion de France en titre sur 10 ans sur la scène continentale. Au 5 mai, le PSG est 8e de ce classement et cela devrait lui permettre d'empocher entre 25 et 30 M€, croit savoir le quotidien sportif.

La direction parisienne, qui avait budgétisé un quart de finale de Ligue des Champions, devrait donc terminer la saison avec un petit excédent (de l'ordre de 15 M€) par rapport aux objectifs initiaux. Un joli montant certes, mais qui ne parviendra pas à compenser les pertes immenses (plus d'une centaine de millions d'euros) dues à l'absence de spectateurs et d'hospitalités au Parc des Princes, liée à la COVID-19 et au fiasco Mediapro...

Plus d'infos

Commentaires