Le départ canon d'André Ayew au Qatar

Arrivé à Al-Sadd cet été, André Ayew réalise des premiers pas réussis au Qatar. Avec un premier titre et des buts en cascade.

André Ayew sous le maillot d'Al Sadd
André Ayew sous le maillot d'Al Sadd ©Maxppp

Emmené par Xavi, Al Sadd caracole en tête de la Qatar Stars League. Ce mardi soir, les hommes de l'ancien capitaine emblématique du FC Barcelone se sont encore imposés face à Umm Salal (1-3, 7e journée). Et André Ayew (31 ans) a encore marqué ! C'est désormais une habitude pour le Ghanéen. Arrivé au Qatar cet été, à l'issue de son bail avec Swansea, l'ancien Marseillais s'est immédiatement adapté.

La suite après cette publicité

«Je me sens bien parce que les joueurs m'ont mis à l'aise. Ceux qui sont là depuis longtemps m'ont bien accueilli. Ils m'ont ouvert les portes d'une nouvelle famille et c'est très important pour moi, parce que je pense qu'avant de pouvoir être bon sur le terrain, il faut se sentir bien en dehors. Je les en remercie pour cela. Pour être honnête, Al Sadd est un club que je connais et suis depuis longtemps. Mon père a joué ici et c'est le club qui lui a donné la chance de quitter le Ghana. Alors c'est un club que j'ai toujours suivi», expliquait-il quelques semaines après son arrivée au site officiel du club.

Un trophée et des buts à la pelle

Résultat, sur le pré, le Black Star (97 sélections, 20 réalisations) est tout bonnement intenable. Il reste sur une impressionnante dynamique, puisqu'il a inscrit un but lors de chacune de ses six dernières sorties en championnat ! Avec six buts au compteur, il est donc l'actuel 3e meilleur buteur de QSL, derrière le Kényan Michael Olunga (Al-Duhail, 9 pions) et son partenaire, l'Algérien Baghdad Bounedjah (Al-Sadd, 8 réalisations).

Des débuts réussis dans le Golfe donc, matérialisés par un titre, déjà. Le gaucher et ses coéquipiers ont décroché la Coupe de l'Émir la semaine passée aux dépens du Al-Rayyan de Laurent Blanc, Steven Nzonzi, Yacine Brahimi et James Rodriguez (1-1, 6 t. a. b. à 5). «Je suis très fier d'avoir gagné mon premier trophée avec l'équipe. Le stade était plein, l'atmosphère électrique. Nous avons gagné la Coupe de l'Émir et nous allons continuer à essayer de gagner d'autres titres. (...) Je suis très fier du soutien qui m'est donné et ravi de voir les supporters nous encourager», a-t-il apprécié. Ce qu'on peut appeler, en somme, des débuts de rêve !

Plus d'infos

Commentaires