Equipe de France, report Lens-PSG : Didier Deschamps cartonne la LFP

Prévue ce samedi 28 août, la rencontre opposant Lens au PSG a été reportée au jeudi 10 septembre. Un report qui a déjà beaucoup fait jaser. Invité à s'exprimer à ce sujet, le sélectionneur national n'a pas caché son agacement envers la Ligue.

Didier Deschamps lors du match France-Turquie
Didier Deschamps lors du match France-Turquie ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le Paris Saint-Germain a tenté sa chance et il a gagné. Après sa finale perdue de Ligue des Champions face au Bayern Munich, le club de la capitale a demandé et obtenu le report de son match prévu à Lens samedi 28 août. Les Parisiens affronteront les Artésiens le jeudi 10 septembre. Une faveur accordée par la Ligue très largement commentée et surtout critiquée en Hexagone. En effet, cette nouvelle programmation tombe plutôt mal au niveau du calendrier. Pas vraiment pour le RCL, dont la majeure partie de l’équipe n’est concernée que par le championnat.

En revanche, les joueurs du PSG s’apprêtent à disputer un petit marathon en septembre. Notamment ceux qui sont concernés par les matches en sélection. Pour Kylian Mbappé et Presnel Kimpembe par exemple, la France jouera contre la Suède le 5 septembre, avant d’affronter la Croatie le 8. Puis arrive le match reporté contre Lens le 10 avant le Clasico face à l’OM le 13 et un autre match reporté, le PSG-Metz placé le 16. En clair, cinq matches en dix jours. Dès lors, une question se pose : Didier Deschamps, qui prépare ses deux matches comptant pour la Ligue des Nations, va-t-il préserver les Parisiens ? Interrogé sur cette situation, le Bayonnais n’a pas caché qu’il avait du mal à comprendre comment la Ligue avait pu accepter une telle requête.

Deschamps agacé par la LFP

« Enchaîner deux matches de haut niveau en trois jours, ça va être compliqué. La décision de mettre ce match Lens-PSG le jeudi est pour le moins surprenante, voire gênante. Ce n’est pas pour commenter la demande du PSG, c’est le fait que la Ligue ait pris cette décision sachant le calendrier international. Je ne vous fais pas de cinéma. C’est impossible de jouer deux matches de haut niveau en 48 heures. Tuchel n’espère qu’une chose, c’est qu’ils (Mbappé et Kimpembe) ne jouent pas pour avoir ses joueurs à disposition. Après, j’ai la liberté de faire ce que je veux. À moins que les gens qui ont pris cette décision ne connaissent pas le calendrier, mais c’est surprenant, embêtant », a-t-il déclaré en conférence de presse, avant de poursuivre.

« Ou je les utilise et je suis contre le PSG. Je ne suis contre personne. Ou je les fais jouer donc ils ne pourront pas jouer le jeudi. Si je prends l’autre option, on va dire que je fais une faveur au PSG. Tout est possible (comme interprétation). C’est pour ça que c’est très gênant, d’un côté et de l’autre. Il y a un problème de calendrier, Ok, je vais vous dire une autre chose. Il y a un club qui est champion d’Europe (le Bayern, ndlr) qui est venu voir ce qu’on fait au niveau de la formation. Pourquoi n'irait-on pas voir chez eux. Ils n’ont que 18 clubs, ils ont une longue trêve en hiver. L’élite, il n’y a pas 36 solutions. Les calendriers sont hyper chargés. À un moment, on tire sur les joueurs. Quand ils vont devoir enchaîner championnat, Ligue des Champions toutes les semaines, et on ne sera qu’en octobre... Il va falloir les gérer, mais le match qui vient, il faut toujours le gagner. Et quand vous avez des matches à gagner, il vaut mieux avoir les meilleurs joueurs. Ça ne va pas plaire à tout le monde, mais regardons ce qu’il se fait ailleurs. » C'est dit !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires