CdF : Nantes retrouve le goût de la victoire et Toulouse en 8es

Dans un contexte particulier, après la disparition d'Emiliano Sala, et après deux reports, le FC Nantes disputait son 1/16e de finale de Coupe de France sur la pelouse de l'Entente Sannois-Saint Gratien, 16e de National 1. Un déplacement dans le Val d'Oise qui faisait écho à la saison 1994/95, lorsqu'invaincus et futurs champions de France les Canaris s'étaient inclinés aux tirs au but face à Saint-Leu-la-Forêt (1-1, 4-2 t.a.b) au même stade de la compétition.

C'est à quatre kilomètres de Saint-Leu-la-Forêt, au stade Michel Hidalgo de Saint-Gratien, que l'ESSG, tombeuse de Montpellier au tour précédent (1-0), accueillait un FC Nantes qui restait sur trois défaites et un match nul. Avec un Nicolas Pallois capitaine, qui avait revêtu le N°9 d'Emiliano Sala pour l'occasion, et un parcage chaud bouillant, les Canaris attendaient la 74e minute pour faire la décision. Kalifa Coulibaly profitait d'un mauvais dégagement de la défense val d'oisienne sur un centre de Rongier pour ouvrir le score de près. Un but qui suffisait au bonheur des hommes de Vahid Hallilodzic, qui accueilleront le Toulouse Football Club pour le compte des 8es de finale... dans trois jours (18h30).

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires