Le FC Barcelone peut-il craindre une nouvelle humiliation face au Bayern Munich ?

Comme on se retrouve... Un peu plus d'un an après la fameuse humiliation en quarts de finale du Final Four de la Ligue des Champions 2019/2020, le Barça et le Bayern s'affrontent une nouvelle fois. Doit-on craindre le pire pour les Catalans ?

Un des buts du Bayern ce 14 août 2020
Un des buts du Bayern ce 14 août 2020 ©Maxppp

14 août 2020. C'est une date qui restera gravée dans la mémoire des fans de foot pour longtemps. Positivement pour certains, surtout pour les supporters du Bayern Munich, alors que les fans barcelonais en font encore des cauchemars. Ça tombe bien - ou mal selon les goûts là aussi - les deux équipes se retrouvent en phase de poules de cette Ligue des Champions, avec un premier duel dès mardi soir. Assistera-t-on à une nouvelle humiliation ? On peut légitimement se poser la question, même s'il convient tout de même de préciser qu'il s'agit d'un match de la phase de poules, en début de saison qui plus est, et que la motivation ne sera logiquement pas la même des deux côtés puisque l'enjeu est moindre.

La suite après cette publicité

Une chose est sûre cependant, ce FC Barcelone semble bien moins fort. C'est évident même, puisqu'il y a eu les départs des deux meilleurs joueurs offensifs de l'histoire récente du club, à savoir Lionel Messi et Luis Suarez. Même si Memphis Depay réalise un début de saison très intéressant, son duo avec Luuk de Jong, pressenti titulaire, ne semble pas être une énorme menace pour les Bavarois. Globalement, même si l'équipe est moins forte sur le plan individuel, on peut penser que l'animation offensive est un peu meilleure actuellement, notamment grâce à ce milieu composé de Frenkie de Jong et de Pedri. Suffisant pour déboussoler le Bayern ? Pas sûr, d'autant plus qu'il y a encore peu de certitudes sur le rendement post-Messi de l'équipe, cette dernière n'ayant joué que trois rencontres pour l'instant.

La défense pose encore problème

Mais s'il y a un secteur qui a de quoi inquiéter, et qui risque de vraiment coûter cher une fois encore, c'est la défense. Déjà point faible du Barça à l'époque, on l'a bien vu lors du match en question, ça ne s'est pas vraiment arrangé la saison dernière, ni celle-ci. Il y a certes eu l'explosion de Ronald Araujo, jeune qui montre de belles choses, ou d'Oscar Mingueza, très utile dans l'axe comme sur un côté. Mais de façon globale, la défense barcelonaise est très inquiétante, avec Gerard Piqué et Clément Lenglet dont le niveau de performance ne fait que décliner, et un Samuel Umtiti qu'on ne prend même plus en compte à force d'être absent. Eric Garcia lui vient d'arriver et a aussi été souvent pris à défaut sur ses premières apparitions avec la tunique bleue et grenat. Sur les flancs, Jordi Alba n'a jamais été un grand défenseur, comme c'est le cas de Dest, de toute manière absent et vraisemblablement remplacé par Sergi Roberto.

Il faut dire que derrière, les soucis ne sont pas qu'individuels. L'arrière-garde est souvent délaissée par le reste de l'équipe, et le milieu de terrain notamment, avec un Sergio Busquets qui n'excelle franchement pas lorsqu'il faut courir derrière le ballon ou occuper une zone de jeu plutôt étendue dans sa moitié. Il est très fréquent de se retrouver avec une équipe rivale qui attaque en situation d'égalité voire de supériorité numérique. Et puis il faut aussi signaler que Marc-André ter Stegen n'est pas toujours décisif... Il ne serait pas fou d'imaginer Ronald Koeman miser à nouveau sur le 3-5-2 qu'il avait tant utilisé la saison dernière afin de laisser moins d'espace devant le portier allemand, plutôt que de miser sur le 4-3-3 utilisé depuis la reprise. Le tacticien néerlandais devra espérer que Robert Lewandowski et compagnie ne seront pas trop inspirés, et que Frenkie de Jong, Pedri et Memphis Depay parviendront, sur quelques coups de génie, à faire mal aux Bavarois...

Plus d'infos

Commentaires