Brest : Youcef Belaïli sort du silence !

Moins d'un an après son arrivée en Bretagne, le milieu offensif algérien a décidé de quitter Brest. Et face à la multiplication des rumeurs à son sujet, le joueur a décidé de s'expliquer.

Youcef Belaili en action avec le maillot du Stade Brestois
Youcef Belaili en action avec le maillot du Stade Brestois ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le 10 juillet dernier, Youcef Belaïli (30 ans) semblait très loin d’un départ du Stade Brestois. À ce moment, l’international algérien (44 sélections, 9 buts) prolongeait son contrat d’un an, pour le plus grand bonheur du club breton. Deux mois et demi plus tard, revirement total de situation. À la surprise générale, Belaïli (3 buts, 4 passes décisives en 19 matches de Ligue 1) a décidé de plier bagage. Un choix accepté et officialisé par les Ty Zefs, mais qui a fait couler beaucoup d’encre.

Invité à réagir sur le départ de son ex-joueur, Michel Der Zakarian s’était montré très concis. « Le départ de Youcef nous donne une solution en moins, tout simplement. Il n'avait plus envie de rester avec nous. » En revanche, il y avait bien plus à lire dans les médias locaux. Concrètement, la réputation de l’Algérien en a pris un coup, notamment avec une histoire de maison louée laissée dans un état déplorable. Face à tous ces bruits de couloir, Youcef Belaïli a utilisé les canaux de communication de la fédération algérienne pour donner sa version, dans des propos rapportés par le média algérien DZ Foot.

Belaïli dément

« Ce n’est pas la première fois que ma carrière connaît un changement de trajectoire, sachant que c’est le propre de tout footballeur. Ma séparation avec le Stade Brestois 29 est intervenue dans un cadre tout à fait normal et dans le respect du cadre contractuel, même si certains ont voulu salir mon image m’accusant d’actes répréhensibles que j’ai d’ailleurs battu en brèche avec preuves à l’appui. Ne s’arrêtant pas là, on a, de nouveau, voulu me discréditer avec mon ancien club au Qatar et l’opinion qatarie. En effet, après avoir déformé, il y a quelques mois, mes paroles pour me discréditer aux yeux de cette même opinion, voilà que certains en profitent encore une fois en m’attribuant d’autres déclarations en réponse, soi-disant, à des attaques de la presse qatarie », a-t-il déclaré, avant de conclure.

« Je saisis, à cet effet, l’organe officiel de la Fédération algérienne de football pour apporter un démenti cinglant à toutes ces rumeurs colportées à mon encontre, ainsi qu’à toutes les déclarations mensongères qu’on veut m’attribuer. J’ai toujours eu du respect pour les clubs au sein desquels j’ai évolué, pour leurs supporters et pour leurs dirigeants. Il en est de même pour le peuple du Qatar à qui je voue également respect et gratitude pour l’accueil chaleureux et l’intérêt dont j’ai toujours bénéficié. » C’est dit !

Plus d'infos

Commentaires