Le Paris SG sort Montpellier aux tirs au but et file en finale de Coupe de France !

Au terme d'une demi-finale pleine de suspense, Montpellier et le Paris SG, dos à dos à la fin du temps réglementaire (2-2), ont dû passer par une séance de tirs au but pour se départager. Les Parisiens valident leur billet pour la finale de Coupe de France, la septième consécutive.

Kylian Mbappé fête la qualification avec Mauricio Pochettino
Kylian Mbappé fête la qualification avec Mauricio Pochettino ©Maxppp

Montpellier accueillait le Paris SG ce mercredi soir en demi-finale de Coupe de France. Les Héraultais, vainqueurs ce week-end à Strasbourg (2-3, 36e journée de Ligue 1), alignaient leurs forces vives, avec Téji Savanier, Florent Mollet, Gaëtan Laborde ou Andy Delort. Les Parisiens, eux, opéraient neuf changements par rapport au déplacement à Rennes dimanche (1-1). Kylian Mbappé faisait notamment son retour après une absence de plusieurs jours pour une blessure au mollet. C’est d’ailleurs le champion du monde 2018 qui allumait la première mèche avec une frappe des 20 mètres, tranquillement captée par Dimitry Bertaud (2e). Quelques minutes plus tard, l’attaquant, tout en vitesse et en puissance, ajustait le portier montpelliérain d’une frappe sèche sous la barre et ouvrait le score sur un service parfait d’Idrissa Gueye qui sortait d’un une-deux avec Mauro Icardi (0-1, 10e). Mbappé était ensuite tout proche de doubler la mise après un une-deux avec Icardi (12e). Dans tous les bons coups, le n° 7 adressait un centre pour l’Argentin, dont la volée du plat du pied était finalement déviée en corner (13e).

La suite après cette publicité

Alessandro Florenzi, pas attaqué par la défense du MHSC, tentait une frappe des 25 mètres, non cadrée (14e). Mbappé s’offrait une nouvelle situation, une nouvelle fois isolé par Gueye, mais Bertaud s’interposait (15e). Les tenants du titre, toujours dominateurs, continuaient à produire du jeu et à se créer des occasions. Le cadre se dérobait sur une reprise du gauche de Pablo Sarabia, servi par Florenzi (20e). Un centre-tir de l’Italien, dévié par Mihailo Ristic, était tout près de tromper Bertaud (23e). Les Pailladins réagissaient sur un corner, botté par Téji Savanier, que Daniel Congré ne parvenait pas à bien reprendre (26e). Sur une belle action placée, Mbappé offrait un ballon de but à Icardi mais Bertaud veillait au grain sur sa ligne (28e). Leandro Paredes envoyait ensuite une frappe dans les tribunes de La Mosson (30e). Gueye s’essayait lui aussi à l’entrée de la surface, mais n’accrochait pas le cadre (40e). Seulement, dominer n'est pas gagner. Et sur une récupération de Hilton dans sa surface, Laborde héritait du cuir sur le côté gauche, après cinq passes, fixait Florenzi et envoyait une magnifique frappe du gauche dans la lucarne opposée de Navas pour remettre les deux équipes à égalité (1-1, 45e).

Cascade d'occasions parisiennes, Montpellier ne lâche rien

Au retour des vestiaires, Stephy Mavididi entrait côté Montpellier. Savanier se créait la première situation, mais sa frappe s’envolait largement au-dessus (46e). Une piqure de rappel pour les Rouge-et-Bleu qui repartaient d’emblée à l’attaque. Sarabia, parfaitement décalé par Mbappé, envoyait un tir qui mourait au ras du poteau (47e). Presque dans la foulée, Mbappé accélérait côté gauche et servait Icardi. L’international albiceleste trouvait Rafinha en retrait, mais son tir passait au-dessus (48e). Les partenaires de Marquinhos allaient finalement être récompensés. Mbappé, trouvé côté gauche dans la profondeur par Rafinha, entrait dans la surface, enrhumait Hilton et battait de près Bertaud (1-2, 50e). À la sortie d’un magnifique mouvement collectif, Rafinha centrait, Icardi laissait filer entre ses jambes pour Sarabia. La reprise du droit de l’Espagnol faisait briller Bertaud (58e). Laborde tentait à nouveau sa chance du gauche, avec beaucoup moins de réussite (60e). Bertaud se mettait encore en évidence sur un nouvel enchaînement débordement-frappe du droit de Mbappé (61e).

Après avoir subi les vagues franciliennes, Montpellier jouait son va-tout et mettait la pression à l'entrée du dernier quart d'heure. Laborde de la tête (72e), Savanier (75e) et Mavididi (77e) donnaient du fil à retordre à la défense parisienne, sans parvenir à la faire plier. Ristic décochait une frappe pure du gauche que Navas repoussait des deux poings (79e). Et, quelques secondes après la sortie de Mbappé, remplacé par Kean, sur un contre rapide, Laborde, côté droit, adressait un centre en première intention à Delort, qui ne ratait pas l’offrande du plat du pied droit au deuxième poteau (2-2, 83e). Neymar entrait en jeu pour les derniers instants et prenait un jaune pour une intervention sur Savanier. Moise Kean envoyait une frappe dans les nuages (90e+2). Hilton sauvait sur sa ligne une frappe d'Icardi (90e+3) avant que Bertaud mette en échec Danilo Pereira sur le corner consécutif (90e+4). Score à la fin du temps réglementaire : 2-2. Aux tirs au but, les Parisiens l'emportaient (6-5) après un raté de Junior Sambia et filent en finale de Coupe de France.

Plus d'infos

Commentaires