Voici ce que donne le FC Barcelone en Ligue Europa

Reversé en Ligue Europa, le FC Barcelone va vivre pour la douzième fois les joies de la C3. Une compétition qui s'est toujours refusée au club catalan qui a la fâcheuse habitude de perdre contre le futur vainqueur.

Xavi Hernandez sur le banc de touche
Xavi Hernandez sur le banc de touche ©Maxppp

«Notre objectif principal est de revenir en Ligue des champions l'an prochain, et cette compétition est une opportunité supplémentaire d'y arriver. Il y a deux voies pour y arriver, soit par la Liga, soit par la Ligue Europa, et on va saisir notre chance. Ce n'est pas la Ligue des champions, c'est clair, mais c'est désormais notre réalité. Donc on va jouer cette compétition à fond. Je suis très motivé, et les joueurs aussi. La Ligue Europa, ce n'est pas la D3 ! Il y a de grandes équipes comme Séville, Villarreal, Naples... Contre Naples, ce sera une confrontation du niveau de C1» a lâché le coach du FC Barcelone en conférence de presse alors que le club catalan défie le Napoli ce jeudi pour le compte des barrages. Après avoir échoué à la troisième place de son groupe de Ligue des Champions loin derrière le Bayern Munich et juste derrière Benfica, le club catalan va devoir faire preuve de sérieux et d'application pour enfin espérer gagner cette compétition. Dans son histoire, le club culé n'a jamais gagné la Ligue Europa, appelée Coupe UEFA dans le passé, malgré 11 apparitions. La dernière en date, Xavi y était et il sait très bien que le chemin vers la victoire sera très dur. Surtout que désormais, ce trophée offre une possibilité de disputer la phase de poule de Ligue des Champions, ce qui représente l'objectif principal des Catalans.

La suite après cette publicité

Ambitieux, le FC Barcelone devra néanmoins faire mieux que par le passé. La dernière participation du club remonte à la saison 2003/2004 après une sixième place en Liga la saison précédente. Le FC Barcelone où officiait le jeune Xavi avait bien commencé la compétition en écrasant les Slovaques du Matador Puchov (9-1 au cumulé) puis en faisant le travail contre les Grecs du Panionos (5-0 au cumulé) et les Danois de Brøndby (3-1 au cumulé). Pourtant, le premier vrai obstacle avait été fatal après un revers 1-0 contre le Celtic Glasgow suivi d'un match nul 0-0. Un véritable échec de s'arrêter au stade des huitièmes de finale. De toute façon, cette compétition a souvent joué de mauvais tours aux Catalans qui ont connu de véritables fiascos. Pour sa première participation en Coupe UEFA lors de l'édition 1972-1973, le FC Barcelone n'a pas fait long feu. Débutant au stade des 32e de finale, le club catalan a hérité d'entrée d'un gros morceau avec le FC Porto. Une double confrontation qui a tourné à l'avantage des Lusitaniens et qui a vite sonné le glas aux espérances catalanes (3-1 et 1-0). Lors de l'édition suivante en 1973-1974, le FC Barcelone va vivre pareille mésaventure. Tombant contre un club français, l'OGC Nice au stade des 32e de finale encore une fois, les Catalans ont largement perdu contre les Aiglons (3-0) et malgré une réaction au match retour (2-0) cela n'a pas suffi.

Le FC Barcelone a l'habitude de perdre contre le futur vainqueur

Il faut donc attendre la troisième participation des Catalans lors de la saison 1975-1976 pour les voir passer un tour en Coupe UEFA. Pourtant ça avait mal débuté avec un revers 1-0 à l'aller contre les Grecs du PAOK Salonique mais la large victoire 6-1 du retour a permis aux Catalans d'aller plus loin et s'offrir enfin un joli parcours. Atomisant la Lazio (3-0 et 4-0) puis dominant les Hongrois de Vasas (3-1 et 1-0), les Blaugranas se sont offert le Levski Sofia (victoire 4-0 puis défaite 5-4) pour atteindre les demi-finales. La belle aventure s'est achevée contre le futur vainqueur Liverpool de justesse (0-1 et 1-1). Revanchard la saison suivante en 1976-1977, le FC Barcelone a atteint les quarts de finale en effaçant les Portugais de Belenenses (2-2 et 3-2), les Belges de Lokeren (2-0 et 1-2) et les Suédois d'Östers (3-0 et 5-1). Encore une fois, l'aventure s'achèvera d'un but contre le futur vainqueur, l'Athletic Bilbao (1-2 et 2-2). Revenant une nouvelle fois pour l'exercice 1977-1978, le FC Barcelone a encore montré de belles choses en effaçant les Roumains du Steaua Bucarest (8-2 au cumulé), les Néerlandais de l'AZ Alkmaar (2-2 au cumulé, victoire aux TAB), les Anglais d'Ipswich Town (3-3 au cumulé, victoire aux TAB) et les Anglais d'Aston Villa (4-3 au cumulé). En demi-finale, c'est une nouvelle défaite face au futur vainqueur, le PSV Eindhoven, par un but d'écart (4-3 au cumulé).

Habitué à échouer de peu, le FC Barcelone disputera de nouveau la Coupe UEFA quelques années plus tard en 1980-1981 avec une piteuse élimination en seizièmes de finale contre le FC Cologne (4-1 au cumulé) puis en quart de finale de l'édition 1986-1987 par les Écossais de Dundee United. Ils échoueront de nouveau à ce stade en 1987-1988 contre le Bayer Leverkusen qui sera le futur vainqueur. Un scénario qui se reproduira en 1995-1996. Atteignant les demi-finales après avoir sorti l'Hapoël Beer-Sheva, le Vitória Guimarães, le Séville FC et le PSV Eindhoven, le FC Barcelone s'est incliné contre le Bayern Munich (2-2 et 2-1). Les Bavarois qui ont ensuite écrasé Bordeaux (2-0 et 3-1) avaient remporté l'épreuve. Troisième de sa poule derrière l'AC Milan et Leeds United lors de la Ligue des Champions 2000-2001, le FC Barcelone a été reversé en Coupe UEFA au stade des seizièmes de finale. Sortant Bruges (3-1 au cumulé), l'AEK Athènes (6-0 au cumulé) et le Celta de Vigo (4-4 au cumulé), le club blaugrana a encore échoué avant la finale contre Liverpool avec une défaite 1-0 au cumulé. Cette fois encore, le futur vainqueur fut le bourreau des Catalans (victoire 5-4 contre le Deportivo Alavés). Par 6 fois en 11 participations, le FC Barcelone a perdu contre le futur vainqueur de l'épreuve et tentera de casser ce plafond de verre pour enfin remporter ce titre qui lui manque. Le Napoli qui se présente face aux Catalans peut se dire qu'il a une bonne opportunité à saisir.

Plus d'infos

Commentaires