L'AS Monaco se sépare de Niko Kovac

C'est désormais officiel ! Arrivé sur le banc de l'AS Monaco à l'été 2020, Niko Kovac n'est plus l'entraineur des Asémistes. Une décision soudaine et relativement surprenante au regard des derniers résultats du technicien croate mais mûrement réfléchie par les dirigeants monégasques.

Niko Kovac en train de donner des consignes
Niko Kovac en train de donner des consignes ©Maxppp
La suite après cette publicité

Quelques heures après le passage à la nouvelle année, Niko Kovac a donc appris son limogeage. Une nouvelle plutôt inattendue et un timing qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler celui d'un certain Thomas Tuchel, remercié par le PSG la veille de Noël 2020. Arrivé l'été dernier sur le banc des Monégasques, l'ancien coach de Francfort et du Bayern voit donc son aventure sur le Rocher s'arrêter prématurément comme l'a annoncé, ce samedi, le club de la Principauté : «L’AS Monaco annonce avoir pris la décision de se séparer de Niko Kovac. L’entraîneur croate en a été informé jeudi lors d’un entretien préalable. Arrivé en Principauté en juillet 2020, Niko Kovac a dirigé l’équipe à 74 reprises. L’AS Monaco annoncera très prochainement le nom de son nouvel entraîneur. D’ici là, Stéphane Nado, entraîneur de la N2, assure l’entraînement du groupe professionnel», indique à ce titre le communiqué.

Malgré un mois de décembre positif, marqué par trois victoires en quatre matches de L1 et une qualification en 16es de finale de Coupe de France, l'AS Monaco peine, en effet, à afficher un visage séduisant depuis le début de la saison. Sixième de Ligue 1 avec 29 points, le club du Rocher ne présente plus la même réussite, ni cette assurance dégagée lors de la saison passée (troisième en championnat et finaliste de la coupe de France). Par ailleurs, Niko Kovac paie aussi les frais de cette élimination lors du barrage de Ligue des champions face au Shakhtar Donetsk mais pas seulement...

Un manque de cohérence et un management discuté !

Pour en arriver à une telle décision, les dirigeants, qui ont reçu le Croate ce jeudi soir, ont longuement réfléchi et quand bien même l'ancien milieu du Hertha tentait dernièrement de sauver son bilan, la confiance, elle, était d'ores et déjà rompue. Plus forcément convaincu par le fait que Kovac puisse être l'homme de la situation pour mener à bien le projet monégasque, le trio Dimitri Rybolovlev (président), Oleg Petrov (vice-président), Paul Mitchell (directeur sportif) reproche surtout au technicien de l'ASM son manque de cohérence. Des changements de discours constants finissant même par perdre son jeune groupe sur le plan tactique.

Par ailleurs, depuis plusieurs mois, le Croate s’est également éloigné de certains membres importants de son vestiaire comme son capitaine Wissam Ben Yedder. Discuté dans ses choix mais aussi sur son management quasi militaire, Niko Kovac s'est progressivement mis à dos le vestiaire. Une relation fragilisée qui s'est d'ailleurs largement ressentie lors des grands rendez-vous où l'ASM n'a jamais réussie à se sublimer (défaites contre Marseille, Lyon, Paris et matches nuls contre Nice et Lille). Sans parler de l'adaptation difficile pour certaines recrues et de certains talents tels que Matazo ou Fofana qui peinent à véritablement exploser. Autant d'arguments qui poussent donc Niko Kovac vers la sortie, le quatrième limogeage en trois ans après ceux de Leonardo Jardim, Thierry Henry et Robert Moreno...

Plus d'infos

Commentaires