Le Real Madrid en a marre et met Luka Jovic sur le marché !

Luka Jovic n'a pas impressionné cette saison au Real Madrid. Les Merengues en ont assez de son comportement et des polémiques et l'ont clairement mis sur le marché.

Luka Jovic sous le maillot du Real Madrid
Luka Jovic sous le maillot du Real Madrid ©Maxppp

Si la saison dernière de Luka Jovic a été exceptionnelle, que dire de celle qu'il vient de vivre sous les couleurs du Real Madrid ? Arrivé en grande pompe pour soulager un petit peu Karim Benzema, après une énorme année à l'Eintracht Francfort, l'avant-centre international serbe n'a pas vraiment convaincu les dirigeants de la Casa Blanca cette année et encore moins son entraîneur. En effet, il n'a inscrit que deux petits buts cette saison.

La suite après cette publicité

Pourtant, il a un peu joué. Zinedine Zidane l'a aligné d'entrée de jeu à dix reprises et il est rentré en cours de match 19 fois, ce qui aurait peut-être pu lui donner l'occasion de briller un petit peu. Le journal As en fait sa Une ce jeudi matin et explique qu'il n'a pas convaincu par ses performances et encore moins par son caractère. Avec le confinement et la crise du coronavirus, Jovic a enchaîné les polémiques (il passera d'ailleurs prochainement devant le tribunal de Belgrade).

Rebondira-t-il en Italie ?

Cela a bien entendu extrêmement agacé son président Florentino Pérez. Par conséquent, le média espagnol explique que le Real Madrid sera à l'écoute d'absolument toutes les offres qui lui arriveront pour l'élément de 22 ans, sous contrat jusqu'en 2025. Mais ce qu'on peut dire c'est qu'il garde une cote tout de même assez élevée.

En Italie, son nom est annoncé dans trois gros clubs. À la Juventus évidemment, pour remplacer un Gonzalo Higuain annoncé partant. À l'Inter Milan aussi, mais seulement si Lautaro Martinez s'en va, ce qui n'est pas prévu ou en tout cas plus vraiment. Et enfin du côté de l'AC Milan, qui tourne pourtant à plein régime depuis la reprise, où un prêt de deux ans est évoqué. Une chose semble en revanche certaine, les Merengues cherchent à s'en débarrasser.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires